Ternand : village classé du Beaujolais des Pierres Dorées rejoint le réseau des « Petites Cités de Caractère »

Dans le pays Beaujolais, le village de Ternand n'a pas toujours connu des heures paisibles. Le bourg fortifié a même été en partie détruit lors des guerres de religion, au 16e siècle. Aujourd'hui, ce petit havre de calme et de sérénité vient de rejoindre le réseau des « Petites Cités de Caractère ® ».

Au coeur du Beaujolais, le village médiéval de Ternand est perché, accroché à un éperon rocheux. Le bourg domine la vallée de l'Azergues. Au 12ème siècle, les évêques de Lyon avaient fait du lieu leur résidence champêtre. Le chemin de ronde, l'église, les ruines du château et du donjon témoignent encore de l’époque où Ternand était une place forte. 

En 1562, les troupes huguenotes conduites par le cruel Baron des Adrets, à la sinistre réputation, ont assiégé le village avant de parvenir à pénétrer dans l'enceinte. La petite cité fut ravagée, incendiée et en partie détruite à la suite de ce siège. De cet épisode des guerres de religion, la toponymie garde la trace. Ainsi "le chemin de la brèche" signale encore aujourd'hui l'endroit de la fortification qui a cédé devant l'ennemi. 

Avec ses ruelles pavées et ses maisons aux façades des XIVe et XVe siècles avec fenêtres à meneaux, le village ne manque pas de charme. Ses habitants sont parvenus à le préserver. Le bourg médiéval est classé monument historique et a réussi à séduire l'association « Petites Cités de Caractère »

Au début de l'année, le Vieux Ternand a même décroché l'appellation délivrée par l'association. Ternand entre ainsi dans un club très fermé car seules 200 communes françaises ont reçu cette distinction.

"Cette distinction, c'est une fierté. C'est la reconnaissance du travail fait par la municipalité et l'association des amis du Vieux TernandOn espère beaucoup de visiteurs, des retombées et que cette appellation fera rayonner notre cité. Maintenant, il ne faut plus dire "village" mais "cité" !" précise le maire Bernard Dumas.


Pour obtenir ce label, il a fallu un dossier solide. L'association des « Petites Cités de Caractère » œuvre pour des patrimoines situés dans des communes de moins de 6000 habitants. "Le concept des "Petites Cités de Caractère" est né au milieu des années 70 pour valoriser des communes atypiques, à la fois rurales par leur implantation, leur population limitée, et urbaines par leur histoire et leur patrimoine," explique l'association sur son site. Après Riverie, Ternand devient aujourd'hui la deuxième commune du département du Rhône à bénéficier de cette reconnaissance.

A Ternand, ils sont 700 irréductibles et amoureux de l'endroit. Comme Claudette Dénéanne, membre de l'association des amis du Vieux Ternand. Elle a été charmée par le village dès sa première visite. "J'ai eu un coup de coeur, c'est petit, c'est tranquille. Il fait bon y vivre".