Villefranche-sur-Saône (Rhône) : des milliers de squelettes sous un chantier de parking

8000 squelettes ont stoppé net le chantier du parking du Promenoir en centre-ville de Villefranche-sur-Saône. A cet emplacement, se trouvait un cimetière paroissial entre les XIe et XVIIIe siècles.

Selon une étude de l'INRAP, service régional d'archéologie préventive, 8000 squelettes se trouvent sous la terre d'un chantier de parking de Villefranche-sur-Saône. Sur cet emplacement se trouvait le cimetière paroissial de la commune entre le XIe et le XVIIIe siècle. 

Le chantier a commencé en février 2021 et a été interrompu au printemps. Plusieurs scénaris sont étudiés pour ne pas laisser cette place du centre-ville en l'état. Thomas Ravier, le maire de la cité caladoise, a déclaré dans un article du Progrès : " le seul scénario que nous ne retiendrons pas est celui de l'abandon du parking". Avec les entreprises partenaires, la municipalité travaille sur la faisabilité technique et financière d'un projet entièrement repensé pour concilier la construction d'un parking et le respect de cette découverte archéologique majeure. 

Les riverains, quant à eux s'impatientent. "Il faut que l'Etat statue et que les travaux avancent le plus rapidement possible. Les travaux devaient attaquer en mars pour trois ans et on n'a pas d'information. Mais évidement on ne peut pas bétonner sur 8000 squelettes", reconnait Olivier Devesse, dirigeant d'une agence de recrutement. 

Pierre Manquat, commerçant du quartier, pensait que "les archéologues devaient statuer au 31 août. Alors on se demande ce qu'il se passe. On savait qu'il y avait un cimetière pas loin. Mais j'ai des doutes sur le fait qu'on découvre des choses importantes. Nous, on espère pouvoir avoir une vie commerçante et de riverain plus tranquille. C'est le coeur de la ville ici, donc j'attend que la circulation puisse reprendre."

La décision sur la relance des travaux sera rendue publique début octobre. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers insolite patrimoine culture