Cet article date de plus de 7 ans

La rivière Isère placée en vigilance "jaune"

Voies sur berges bouclées à Grenoble pour cause d'inondations "oscillantes". Le lit de l'Isère ne cesse de gonfler. Et ce n'est pas près de s'arranger. La rivière est placée en vigilance "jaune" par Vigicrues.
Les voies sur berges sont fermées à Grenoble
Les voies sur berges sont fermées à Grenoble © France 3 Alpes
Les journées ensoleillées décidément se comptent à peine sur les doigts d'une seule main.
Les rares rayons de la journée de mardi sont déjà loin, balayés par un ciel de nouveau sombre et orageux ce mercredi 15 mai. Et c'est loin d'être fini!

Au programme des prochains jours, Météo France prévoit de la pluie, toujours de la pluie, rien que de la pluie. Alors, forcément, toute cette eau qui n'en finit pas de tomber a considérablement fait monter le niveau des rivières.

A Grenoble, les voies sur berges sont fermées à la circulation. Le lit de l'Isère déborde régulièrement sur la chaussée en "yo-yo". En 14 jours, ce mois-ci, on a déjà enregistré 70% des précipitations d'un mois de mai ordinaire. 49,4 millimètres d'eau par m2 relevés ces derniers jours dans la capitale dauphinoise, c'est le mois de mai le plus pluvieux depuis 30 ans.


Vigicrues, le site d'information et de prévention des inondations, a placé l'Isère en vigilance "jaune", en amont comme en aval, depuis La Gache, jusqu'à Béaumont-Monteux, en passant par Saint-Just-de-Claix. Le jaune correspond concrètement à un "risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières". Pour consulter la carte des prévisions de risques de crues, cliquez ici.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries