• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les sages-femmes plantent leur tente devant la maternité de Grenoble

Le "campement" des sages-femmes sur le parvis de la maternité du CHU de Grenoble
Le "campement" des sages-femmes sur le parvis de la maternité du CHU de Grenoble

Depuis ce jeudi 28 novembre à 17H, des sages-femmes campent sur le parvis du pôle couple-enfant de l'hôpital de Grenoble pour réclamer notamment une revalorisation de leur statut.

Par France 3 Alpes

"Bac +5 payées Bac +3 : cherchez l'erreur !", peut-on lire sur l'une des banderoles accrochées au-dessus des quatre tentes installées depuis la fin d'après-midi juste devant la maternité. A l'intérieur : des sages-femmes du public mais aussi du privé qui ont prévu de se relayer pour occuper ce "campement de la contestation" de jour comme de nuit.

L'objectif est de maintenir la pression alors que des groupes de travail viennent d'être mis en place suite à la réunion du 19 novembre avec les ministres de la santé et de l'enseignement supérieur. Les sages-femmes réclament notamment une modification de leur statut avec une augmentation salariale à la clé.

"Nous avons des gros duvets, des bonnets, des gants, des thermos et surtout une bonne dose de motivation", nous a confié une sage-femme avant de passer sa première nuit sous la tente avec quatre autres de ses collègues. Au pôle couple-enfant de l'hôpital de Grenoble, 80% des sages-femmes seraient en grève, selon les syndicats. Mais comme elles sont réquisitionnées, l'occupation de ce campement se fait sur leur temps libre, en espérant, disent-elles, que l'exemple grenoblois fasse "boule de neige".

DMCloud:131623
Les sages-femmes campent devant la maternité

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Ce 23 septembre, Federica a percé le dernier mur

Les + Lus