Savoie : leur canoë chavire dans la tempête, 3 femmes sauvées de la noyade par des moniteurs de ski nautique

Publié le Mis à jour le
Écrit par MCP
Plus de peur que de mal pour les trois victimes, qui ont tenu à prendre une photo avec leurs sauveurs, Pierre Perrin et Noé De Vos.
Plus de peur que de mal pour les trois victimes, qui ont tenu à prendre une photo avec leurs sauveurs, Pierre Perrin et Noé De Vos. © Aix'n'Ride

Dimanche 20 juin, trois femmes ont failli se noyer dans le lac du Bourget. Pendant une sortie en canoë, elles se sont fait surprendre par la tempête et leur embarcation a chaviré. Deux moniteurs de ski nautique ont réussi à les repêcher saines et sauves.

Elles se rappelleront pendant longtemps de cette sortie en canoë… Dimanche après-midi, les violents orages qui ont éclaté dans toute la région ont failli coûter la vie à trois femmes qui étaient parties en balade sur le lac du Bourget.

Il est environ 12h30 lorsque le vent se lève violemment, provoquant d’énormes vagues sur le lac. "Je savais qu’une tempête arrivait, donc j’ai commencé à ranger le matériel du club, raconte Pierre Perrin, directeur du club de ski nautique Aix’n’Ride. La tempête est arrivée d’un coup, et très vite il y a eu des vagues de 80 centimètres sur le lac. C’est là que j’ai remarqué des canoës retournés au loin, avec trois personnes qui dérivaient".

Immédiatement, il débâche un bateau et part à la rescousse des victimes. "Je suis parti avec Noé De Vos, l’un de mes moniteurs, car c’était impossible de faire ça tout seul, raconte le directeur du club. Même en bateau, il y avait des vagues qui nous passaient par-dessus".

 

Un sauvetage in extremis 

Les deux moniteurs arrivent juste à temps pour secourir les trois femmes, âgées d’une cinquantaine d’année. Pierre Perrin, qui est également secouriste en montagne pendant la saison hivernale, reconnaît tout de suite des signes de détresse ventilatoire et d’hypothermie chez les victimes. "L’une d’elle était à deux doigts de tomber inconsciente, ajoute-t-il. On les a tout de suite séchées, mises au chaud dans le club house. Au bout d’une heure, ça allait mieux donc elles sont reparties".

Par acquis de conscience, les trois femmes se sont rendues à l’hôpital d’Aix-les-Bains pour vérifier que tout allait bien. Elles ont expliqué avoir été surprises par la tempête et ne pas avoir réussi à rentrer à temps.

 

Les gardiens du lac

Le 18 juin,  un jeune homme de 19 ans s'est noyé alors qu'il se baignait dans le lac sur la plage non surveillée de Brison-Saint-Innocent.

Les moniteurs du club de ski nautique sont soulagés que cette fois, l’issue n’ait pas été fatale. "Le club est situé au nord du Grand Port d’Aix-les-Bains, dans la Baie de Mémard, explique Pierre Perrin. On a une très bonne vue sur le lac, donc chaque année, ça nous arrive de secourir des gens en difficultés. En général, on est les premiers à intervenir sur le lac du Bourget. Les gendarmes et les pompiers le savent, on travaille en équipe".  

Pour marquer le coup, les trois rescapées ont tenu à faire une photo avec leurs sauveurs. Mais pas sûr qu’elles retentent une escapade sur le lac de sitôt…

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.