Albertville. Tremplin 92, un nouveau musée pour revivre les Jeux olympiques de 1992

Dans ce nouvel espace de 500m², vous pourrez ressentir les sensations d'une descente en bobsleigh grâce à une expérience en réalité virtuelle, écouter les témoignages de sportifs de l'époque ou encore revoir les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux olympiques.

Avez-vous déjà ressenti les sensations d'une course de bobsleigh ? C'est, entre autres, l'une des expériences que proposera le nouveau musée "Tremplin 92", qui ouvrira ses portes pour les vacances de Noël à la halle olympique d'Albertville (Savoie). "Avec un casque de réalité virtuelle sur la tête, chacun pourra monter à l'intérieur de ce bobsleigh pour revivre la descente de La Plagne de 1992", explique Ludovic Bertagnolo, le directeur de la Maison du tourisme. "À terme, il y aura aussi un tapis vibratoire sous le bob pour rendre l'expérience encore plus immersive !"
 


Sur 500m² d'espace, il sera aussi possible de survoler en réalité virtuelle les paysages de la région à bord d'un parachute, d'écouter les témoignages de plusieurs sportifs et acteurs de l'époque : la patineuse Laëtitia Hubert, le skieur médaillé Franck Piccard, le coprésident du Comité d'organisation des JO 1992 Jean-Claude Killy ou encore l'ancien président du Conseil général de Savoie Michel Barnier. Le trajet de la flamme, des reproductions des médailles olympiques ou encore les cérémonies d'ouverture et de clotûre des Jeux seront également présents.
 

800.000€ de budget

1992-2019 : ce n'est pas vraiment un anniversaire... "Ca fait trois ans qu'on envisage la refonte de la scenographie", poursuit Ludovic Bertagnolo. "Ce projet s'inscrit dans le développement du quartier du campus olympique pour le dynamiser, aux côtés d'une salle événementielle, de services sportifs (escalade, patinoire), de la Maison du tourisme..." Au total, "Tremplin 92" représente un budget de 800.000€, financé par la communauté d'agglomération Arlysère, la région Auvergne-Rhône-Alpes, l'Etat et l'Union européenne.
 

Comme un cadeau de fin d'année pour les nostalgiques des Jeux olympiques de 1992 et les passionnés de sport. "Tout est nouveau ici", continue Ludovic Bertagnolo. Seuls quelques costumes et la torche olympique ont été conservés de l'ancien musée. "Nous souhaitions faire un lieu plus moderne et qui parle aussi du territoire, de l'héritage des Jeux olympiques et de comment ont été réutilisées les structures."
Tarifs du musée "Tremplin 92" :
Adultes : 6€
Tarif réduit (12-18 ans, étudiants, demandeurs d'emploi) : 4€
-12 ans : gratuit
Groupes : 4€