Dans les stations de ski des Alpes, la fréquentation en hausse en ce début d'année

Dans les Alpes, le taux de remplissage dépasse les 70 % ce jeudi 2 janvier. Un chiffre qui s'explique par le soleil et la neige, très présents, mais aussi par la diversité d'activités proposées dans les stations.

Le soleil rayonne sur La Touissuire ce lundi 1er janvier.
Le soleil rayonne sur La Touissuire ce lundi 1er janvier. © France 3 Alpes
Tout schuss vers 2020 ! Le moral est au beau fixe pour les stations de ski alpines. Depuis le 1er janvier 2020, la fréquentation des pistes continue de grimper. A La Toussuire, station de sports d'hiver du massif d'Arvan-Villards (Savoie), le taux d'occupation des stations de ski était supérieur à 70 % ce jeudi 2 janvier vers midi. Un chiffre supérieur à ce qu'a connu la station ces derniers jours.

"La confiance est là avec des conditions incroyables. C'est une tempête de beau temps cette semaine", confie, ravi Jean-Marc Silva, directeur de France Montagnes, une association qui regroupe les principaux acteurs du tourisme de montagne dans le pays. "Il y a de la neige sur l'ensemble du massif, surtout dans les Alpes. Ces vacances tiennent leur promessse", poursuit celui présent ce mardi à La Rosière, station située non loin d'Albertville.

Résultat, la fréquentation pendant ces vacances scolaires est en pleine progression, au-delà des attentes de Jean-Marc Silva : selon les dernières prévisions, l'augmentation est de l'ordre de 3 %. "La semaine de Noël, en stabilité, affiche un taux d’occupation global de 78 % dans l’ensemble des hébergements marchands", explique l'organisme Savoie Mont-Blanc, qui regroupe les 112 stations de Savoie et de Haute-Savoie. "Si celle du Nouvel An a toujours les faveurs des vacanciers, elle pourrait atteindre cette année les sommets en culminant à 96 % soit un bond de 7 points dans le locatif."

 
 

85 % des clients en voiture


La grève, notamment de la SNCF depuis le 5 décembre, n'a pas eu d'effet sur les réservations. "La montagne a été peu impactée. La SNCF a garanti en volume (pas sur les trains) les réservations faites avant le début de la grève", poursuit le directeur de France Montagnes. Surtout, le train est loin d'être le moyen de transport privilégié. "Cela représente 10 % du transport de nos clients. 85 % viennent en voiture."

Cette augmentation peut également s'expliquer par la diversité d'activités proposées par les stations. A La Rosière, des parcours de ski de randonnée et des hors-piste sécurisés ont notamment été aménagés. Sans oublier de profiter de l'air de la montagne avec un verre de vin avec vue sur le massif de Belledonne ou encore le Mont-Blanc ou de profiter d'activités de bien-être. "On ne vient pas uniquement pour skier, même si c'est la locomotive. Les gens viennent pour profiter d'un domaine skiable : des freerider, des snowriders, des épicuriens... Le slogan "La montagne, bien fait pour vous" n'a jamais aussi bien porté son nom." 
 
A La Toussuire, la fréquentation des pistes en augmentation en ce début d'année
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne nature vacances sorties et loisirs