Avalanche mortelle à Val d'Isère : un moniteur de ski relaxé

Un moniteur de ski, poursuivi pour homicide involontaire après le décès d'un client dans une avalanche hors-piste à Val d'Isère en 2010, a été relaxé vendredi par le tribunal correctionnel d'Albertville en Savoie.

Une peine de 18 mois de prison avec sursis, assortie d'un an d'interdiction professionnelle, avait été requise à son encontre à l'audience, le 9 mars dernier.

"Le tribunal a considéré qu'il n'y avait pas de faute caractérisée de la part du moniteur et une acceptation des risques de la part de la victime", a expliqué à l'AFP l'avocat du prévenu, Me Olivier Raison du barreau de Marseille.

Le drame s'était produit le 9 décembre 2010 dans un couloir hors-piste très pentu à Val d'Isère, alors que le risque d'avalanche était marqué. Selon le parquet, le moniteur avait commis une faute en y emmenant son client.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter