Biathlon : l'équipe de France prend la troisième place du relais d'Oberhof

Publié le
Écrit par A.B avec AFP
Simon Desthieux, Julia Simon, Anaïs Bescond et Antonin Guigonnat finissent troisième du relaix mixte d'Oberhof, ce samedi 8 janvier.
Simon Desthieux, Julia Simon, Anaïs Bescond et Antonin Guigonnat finissent troisième du relaix mixte d'Oberhof, ce samedi 8 janvier. © Tobias Schwarz/AFP

L'équipe de France de biathlon a terminé troisième du relais mixte d'Oberhof, ce samedi 8 janvier. Les Bleus terminent derrière la Biélorussie et la Norvège.

Tout va pour le mieux pour l'équipe de France de biathlon. Après les bonnes prestations d'Emilien Jacquelin et Julia Simon en individuel, le relais mixte est arrivé troisième de sa course à Oberhof (Allemagne), ce samedi 8 janvier.

Bien lancés par les frères Boe, les Norvégiens, champions du monde en titre de la spécialité, ont terminé à la première place avec 23 secondes d'avance sur la Biélorussie et 2 minutes sur les Bleus, composés d'Antonin Guigonnat, Simon Desthieux, Anaïs Bescond et Julia Simon.

Le quatuor norvégien (Tarjei Boe, Johannes Boe, Ingrid Tandrevold, Marte Roeiseland) a fait parler sa puissance, et la Norvège a signé son neuvième podium sur les neuf dernières courses.

La Biélorussie s'est elle appuyée sur une redoutable efficacité au tir, ne commettant que cinq petites fautes au total, lors d'une épreuve disputée sans spectateurs.

L'équipe de France avait choisi de laisser au repos Emilien Jacquelin et Quentin Fillon Maillet, respectivement premier et deuxième du classement de la Coupe du monde. Julia Simon, deuxième vendredi de la poursuite mais qui a commis cinq fautes au tir, a su résister en fin de course au retour de ses poursuivantes et notamment de la Suédoise Elvira Oeberg.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.