[Chambéry BD - 2012] And the winner is...Chanouga

Chanouga, Prix du public France 3 du festival de BD de Chambéry / © André Faucon - France 3 Alpes
Chanouga, Prix du public France 3 du festival de BD de Chambéry / © André Faucon - France 3 Alpes

Vendredi 19 octobre, France 3 Alpes a remis le prix du public du festival de BD de Chambéry. Le gagnant est un marseillais à l'univers onirique, Chanouga pour "De Profundis".

Par Franck Grassaud

Il a le regard d'un gamin surpris en train de mettre un doigt dans un pot de confiture. Ici, la confiture c'est la BD et Chanouga y plonge le corps tout entier depuis seulement quelques années.

Son graphisme est vivant, ses personnages respirent, ils bougent, ils se tordent et on est fiers que vous l'ayez choisi en votant sur alpes.france3.fr.

Extraits de "De profundis"

Pour la petite histoire, Chanouga était déjà passé par Chambé l'année dernière mais son album était tout chaud, pas le temps de l'inscrire pour un prix. La revanche de Chanouga, -dit comme ça, ça fait peur-, c'était donc pour 2012. 

Et ça tombe bien, ce prix du pubic représente un peu la fin d'un cycle. Après deux ans de travail sur "De Profundis", une année sur les festivals à rencontrer les lecteurs, une année à chercher un nouveau thème, à faire des esquisses, Chanouga se lance un nouveau défi: l'histoire de Narcisse Pelletier. 

C'est une histoire qui lui est tombée sous la main. Sur une brocante, un recueil avec des anecdotes maritimes dont ce marseillais raffole. Là, Chanouga découvre l'étonnante vie d'un Robinson du XIXe. Un mousse vendéen, naufragé et oublié quelque part en Australie.

A partir de maintenant, il faut scénariser. Ce n'est du tout comme pour "De Profundis". Cette oeuvre, désormais primée, célèbre le graphisme. C'est beau, c'est parfois sombre, mais c'est beau. Il y a une pieuvre mais c'est beau. Qu'importe l'histoire pourvu qu'il y ait le coup de crayon. D'ailleurs, l'histoire c'est au lecteur de la terminer, comme chez David Lynch. Chanouga ouvre des portes à chacun de les refermer...ou pas.

DMCloud:8741
Web interview - Chanouga

Chanouga ne dit pas son nom

Chanouga a sûrement un nom mais ça, c'est pour son autre vie. C'est sa fille, dans son autre vie, qui lui a trouvé cette signature. C'est avec sa fille qu'il a commencé à exposer ses planches sur un blog et c'est ainsi qu'on l'a repéré (les éditions Paquet). A croire que les deux vies de Chanouga ne sont pas si éloignées que cela. Avant la BD, il y avait le graphisme en freelance pour des éditions pédagogiques. Pendant la BD, il y a le graphisme en liberté.

Chanouga dédicace "De Profundis" pendant toute la durée du festival de BD de Chambéry.

Retrouvez l'actualité du festival sur notre site


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus