Chambéry : ils découpent votre matelas pour vous forcer à en acheter un neuf, attention à ces faux démarcheurs

Photo d'illustration. / © Guillaume Bonnefont / MAXPPP
Photo d'illustration. / © Guillaume Bonnefont / MAXPPP

Un groupe de malfrats sévit à Chambéry, au moins depuis jeudi 6 juin. Leur technique : la "vente forcée de matelas" qui vise surtout les personnes vulnérables ou âgées. La police municipale appelle à la prudence face à ces faux démarcheurs.

Par MD

La vente forcée de matelas ? Le subterfuge peut paraître facile à contourner, et pourtant. Un groupe de malfrats s'adonne à cette arnaque depuis quelques jours à Chambéry, deux couples de retraités en ont déjà été victime. Ce jeudi 6 juin, un couple d'octogénaires a fait l'erreur de laisser un faux démarcheur s'introduire à son domicile.

L'homme, qui se présentait comme vendeur de matelas, demande à constater l'état de leur lit. Et pour s'assurer de vendre sa marchandise, il larde le matelas des octogénaires de coups de cutter, le rendant complètement inutilisable. "Il leur a ensuite vendu un matelas neuf pour plus d'un millier d'euros", nous indique le directeur de la police municipale de Chambéry, Stéphane Duong.
 

Les deux retraités ont porté plainte auprès des services de police, mais le suspect n'a pas encore été identifié. Une tentative d'escroquerie similaire avait été signalée par des habitants de la rue Sommeiller en début de semaine, mais les retraités avaient "flairé l'arnaque" et laissé le faux démarcheur à la porte.

 

Laisser porte close


Même chose en fin de semaine. Un groupe d'hommes suspect a été signalé à la police sur le boulevard de la Colonne alors qu'ils semblaient chercher leurs futures victimes. Alors comment éviter que les personnes vulnérables de votre entourage se fassent avoir ?

"Dès qu'il y a le moindre doute sur la qualité d'un démarcheur, il faut contacter la police pour demander si une campagne de la sorte est en cours", conseille le directeur de la police municipale. Une précaution valable pour tous les autres types d'arnaque.

Les enquêteurs soupçonnent un groupe de personnes qui serait de passage à Chambéry pour quelques jours, le temps d'escroquer plusieurs victimes. "Puis ils passeront à une autre ville et ainsi de suite", pronostique Stéphane Duong. En attendant, prudence avec les démarcheurs, surtout quand ils demandent à voir l'état de votre matelas...

 

Sur le même sujet

Les + Lus