• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Mouvement social à la SNCF: les cheminots de Chambéry posent symboliquement des rails devant la gare

© Xavier Schmitt
© Xavier Schmitt

Au 2e jour de grève nationale illimitée contre la réorganisation du travail à la SNCF, près de 200 cheminots ont manifesté, ce jeudi 2 juin, devant la gare de Chambéry à l'appel notamment de la CGT et de Sud-rail. 

Par Valérie Chasteland

Les manifestants ont symboliquement procédé à la pose de rails devant la gare pour signifier leur rejet de la réorganisation du travail qui implique, selon eux, "la casse des statuts". Ils arboraient des masques d'éléphants pour symboliser la célèbre fontaine des "quatre sans cul" de Chambéry.

Pose de rails par les cheminots à Chambéry


Mercredi soir, la direction de la SNCF a transmis aux syndicats un premier projet d'accord sur l'organisation du temps de travail. Ce texte était censé reprendre le "relevé de décisions" arraché à la SNCF par le gouvernement au cours du week-end, qui conforte l'essentiel du régime de travail actuel des cheminots.

Mais, constatant des "écarts significatifs" entre les deux textes, les syndicats CGT-Cheminots et Sud-rail ont demandé la réouverture des négociations sur une convention collective commune au secteur (fret/voyageurs, privé/SNCF). 

► Regardez le reportage réalisé par Xavier Schmitt, Didier Albrand et Virginie Muamba :
Les cheminots bloquent Chambéry
Intervenants : Bernard Tournier, secrétaire régional CGT SNCF; Julien Troccaz, secrétaire régional SUD Rail SNCF; Henri Rochas, secrétaire régional FO SNCF

 

Sur le même sujet

Beaulieu (Ardèche) : comment détermine-t-on la date des vendanges ?

Les + Lus