Coronavirus - Un Savoyard reproduit en stepper l'ascension du Mont-Blanc sur son balcon

Julien Segretain est un habitué des performances sportives. Mais le challenge qu'a relevé le Savoyard ce 20 mars était une première : reproduire l'ascension du Mont-Blanc sur son balcon, grâce à un stepper. Une manière de montrer qu'il est possible de faire du sport et de respecter le confinement. 

Julien Segretain a passé 8 heures et 5 minutes sur son stepper pour reproduire une distance équivalente à l'ascension du Mont-Blanc.
Julien Segretain a passé 8 heures et 5 minutes sur son stepper pour reproduire une distance équivalente à l'ascension du Mont-Blanc. © DR
Grimper 4810 mètres tout en restant chez soi. Le défi paraît impossible, il a pourtant été relevé avec succès ce vendredi 20 mars par Julien Segretain, un habitant de La Motte-Servolex (Savoie) habitué des performances sportives.
 


8 heures et 5 minutes de stepper 

A l'aide d'un stepper - un appareil de fitness imitant la marche - le Savoyard est venu à bout du "Mont-Balcon" en 8 heures et 5 minutes, soit 28 294 marches de 17 cm. Diffusé en live sur les réseaux sociaux, ce challenge a rassemblé 17 000 spectateurs. 
  
"En plus d'être un défi sportif, c'est un message pour les trop nombreuses personnes que je vois encore à l'extérieur : on peut se challenger en restant chez soi, on peut réaliser des performances physiques compliquées tout en restant dans un appartement de 50 m²", explique le jeune homme.


Faire du sport en restant chez soi, c'est possible 

Julien l'assure, 8h05 de stepper, "c'est très endurant". "J'ai dû me mettre dans le bain pour décongestionner mes cuisses, et là, je suis sur mon canapé, je vais y rester avec plaisir jusqu'à demain soir !"

Si ce défi a fait sourire les internautes, il a surtout inspiré au civisme, alors que la pandémie de coronavirus se propage de plus en vite dans le pays et que le confinement décrété mardi 17 mars n'est pas toujours bien respecté. 
 
"On est tous logé à la même enseigne, reprend le Savoyard. Ca a inspiré certains internautes qui pourront continuer le sport et respecter les consignes du gouvernement. Il faut toujours être le plus optimiste possible."

Julien continuera de poster des idées d'activités sportives sur sa page Facebook le temps du confinement. Et puis pourquoi pas, lorsque la guerre contre le coronavirus sera gagnée, commencer l'ascension du vrai Mont-Blanc...

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société sport montagne nature