Covid-19 : l'épidémie accélère, les visites à l'hôpital de Chambéry désormais interdites

Il sera désormais impossible, à partir de demain, mercredi 4 novembre, de visiter un patient à l'hôpital de Chambéry. Une mesure décrêtée en raison de l'accélération de l'épidémie de coronavirus.
Les visites à l'hôpital de Chambéry interdites à partir du mercredi 4 novembre. La décision a été annoncée ce mardi par la direction de l'établissement alors que le nombre de malades atteints par le Covid-19 continue à augmenter.

Plus de visite donc à vos proches ou vos amis hospitalisés au Centre hospitalier Métropole Savoie à partir de demain. Une interdiction décrétée "jusqu'à nouvel ordre", indique l'hôpital dans un communiqué publié sur Facebook.
 
Quelques exceptions seront cependant permises : en pédiatrie, un parent sera autorisé à la fois avec la possibilité d'alterner, un parent le matin et l'autre l'après-midi. Les deux parents seront en revanche admis en même temps en néonatologie et en réanimation néonatale. Autre exception : en maternité, la visite sera autorisée aux seuls conjoints, et ce, une seule fois par jour.

Enfin, pour les autres services, des dérogations "peuvent être prévues, au cas par cas, en accord avec les chefs de service", indique l'hôpital.
 
En ce qui concerne les consultations, elles restent "assurées à l'hôpital, mais il est conseillé de venir sans accompagnant, lorsque cela est possible".

Moins touchée que le Rhône ou l'Isère par l'accélération de la circulation du virus depuis le mois d'août, la Savoie a vu brusquement ses indicateurs se dégrader en d'octobre.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé confinement société