L'Alpes Tattoo Convention de Chambéry, une sortie de famille comme une autre

Plusieurs familles ont visité ce week-end à l'Alpes Tattoo Convention de Chambéry, un salon où l'art et la pédagogie des tatoueurs sont mis en avant pour expliquer la pratique, ses méthodes et ses spécialités au grand public.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Un salon consacré aux tatouages, ça n'est probablement la première idée de sortie de famille qui vous vient. Pourtant, les Broquin y ont emmenés leurs deux enfants pour leur faire découvrir leur passion commune.

Avant d'entrer au salon, Fanny en avait sept et Jérôme un seul; La plupart du temps, ils ont une signification: "Celui-ci, c'est un bélier vu que c'est mon signe astrologique, explique Fanny en montrant son avant-bras. Ca me représente dans le sens où c'est mon côté un peu fonceur, un peu tête baissée". Et parfois, c'est simplement esthétique. "Sinon, j'ai celui-ci, c'est vraiment sur un coup de tête." Pour cette jeune mère, il a suffi de franchir le cap du premier tatouage, et ensuite "à partir du premier c'est vite devenu une lubie".

Reportage de Marion Feutry, Nathalie Rapuc et Eric Achard.

Intervenants: Fanny Broquin; Jérôme Broquin, Visiteurs; Marraine, Directrice artistique Alpes Tattoo Convention

Leur petite fille, très curieuse, devra pour l'instant s'en tenir aux tatouages de Malabar. Mais s'ils sont venus à la première édition de l'Alpes Tattoo Convention, à Chambéry, c'est surtout pour donner corps (littéralement) à une idée qu'ils avaient en tête: "On est venus faire leur prénoms sur notre corps" explique Jérôme.

Ce n'est pas la seule famille à s'être montrée, parmi les 5.000 personnes qui sont venues ce week-end. Et si l'événement attire, c'est aussi parce que ses organisateurs ont souhaité mettre l'art en avant. "On a du japonais traditionnel, du tatouage américain le old school, on a du polynésien, on a du dot, une méthode de tatouage au point, énumère Marraine, directrice artistique de l'Alpes Tattoo Convention. On a essayé de couvrir un petit peu toutes les spécialités et puis surtout de choisir des artistes qui représentent bien leur mouvement, qui le connaissent, qui savent en parler, l'expliquer au public."