Meurtre du jeune militaire Geoffrey Bellir à Chambéry : un suspect a été interpellé à Valence

Un jeune homme a été arrêté samedi matin à Valence, suspecté d'avoir mortellement poignardé un jeune militaire en permission le week-end dernier à Chambéry lors d'une rixe, a-t-on appris auprès du parquet de Valence, confirmant une information du Dauphiné libéré.

Geoffrey Bellir
Geoffrey Bellir © Photo transmise par la famille.
Samedi soir dernier, une altercation près de la gare de Chambéry avait eu des conséquences dramatiques, les deux hommes impliqués, après avoir été séparés une première fois, s'étaient bagarrés une seconde fois un peu plus à l'écart, selon le parquet de Chambéry.


Lors de cette empoignade, celui qui ne semblait pas avoir le dessus physiquement avait sorti un couteau et frappé. Celui qui s'est effondré, touché en plein coeur selon l'autopsie, était un jeune militaire du 93e régiment d'artillerie de montagne (RAM, basé à Varces en Isère), âgé de 24 ans. Il était venu en permission dans la ville dont il était originaire.

Son meurtrier avait pris la fuite et était recherché activement, d'autant que son signalement avait été donné par des témoins à la police et que sa photo circulait sur les réseaux sociaux, d'après le journal régional. C'est donc un peu plus au sud, dans la Drôme, que le suspect a été interpellé.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers