Cet article date de plus de 3 ans

La corbicule, ce coquillage asiatique qui envahit les lacs

La corbicule, autrement appelée palourde asiatique, est désormais présente dans nombre de cours d'eau et lacs de France. Sa prolifération inquiète les scientifiques.
Le nombre de corbicules présents au fond des lacs inquiète les scientifiques.
Le nombre de corbicules présents au fond des lacs inquiète les scientifiques. © Alain Thomas
On lui doit l'apparence limpide de l'eau des lacs du Bourget et d'Annecy. La corbicule est un mollusque dont les coquillages parsèment les plages des plans d'eau haut-savoyard.

L'espèce, originaire d'Asie, est arrivée dans les années 1980, accrochée aux coques des bateaux. Elle est aujourd'hui présente dans près de 70% des lacs et rivières de France. A elle seule, elle est capable de filtrer entre 3 et 6 litres d'eau par jour, la débarrassant de ses impuretés.
 
© Alain Thomas.


 

Une espèce invasive


La corbicule représente cependant un danger l'écosystème : "Elle envahit tellement les fonds des lacs et des rivières qu'elle y crée un tapis qui peut comporter plusieurs centaines d'individus par mètre carré. Ce qui réduit la place disponible pour d'autres espèces" explique Alain Thomas. Malacologue de profession,  il étudie et analyse les mollusques des lacs alpins.

Aucune méthode ne permet à ce jour de lutter contre la prolifération des corbicules. Le scientifique se veut toutefois rassurant: "L'homme ne craint rien pour le moment : elle rejette un peu de phosphore et de nitrate de potassium dans leurs excréments, mais dans des quantités marginales par rapport à l'étendue du lac."


Retrouvez le reportage de Maina Sicard-Cras et de Didier Albrand au lac du Bourget.

 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature sorties et loisirs