Coupe du monde de rugby. "On aurait aimé les Blacks... Finalement, on a eu mieux !" : Aix-les-Bains, camp de base de la Namibie

Aix-les-Bains a longtemps rêvé d'accueillir les All Blacks. Finalement, c'est l'équipe de Namibie qui a élu domicile sur les bords du lac du Bourget en Savoie à l'occasion de la Coupe du monde de rugby. Au plus grand plaisir de la mairie, des joueurs et des supporters.

"On avait été retenus parmi les trois villes susceptibles d'accueillir les All Blacks. Ils sont même venus voir nos équipements. Puis, finalement, ils ont choisi le centre d'entraînement du LOU (Lyon Olympique Universitaire rugby, NDLR)... Ce que l'on peut comprendre !" C'est apparemment sans amertume qu'Olivier Berlioux, le directeur de cabinet du maire d'Aix-les-Bains, commente le choix de l'équipe phare du rugby mondial.

Ce samedi 3 septembre, la cité savoyarde accueillait l'équipe de rugby de la Namibie — la dernière équipe africaine qualifiée pour le Mondial en France — sous les applaudissements de nombreux Aixois venus pour l'occasion. Un moment chaleureux, finissant de convaincre la ville qu'avec la Namibie, elle avait tiré le bon numéro.

Ils étaient, en effet, près de 2 000 personnes, samedi, au pied du bus des Welwitschias, du nom de la plante africaine qui sert de surnom à l'équipe namibienne. Une délégation de 55 personnes, dont 33 joueurs, est arrivée. De solides gaillards qui figurent dans le même groupe que nos Bleus et dont la modestie n'a d'égale que la surprise ressentie face à cette foule venue spécialement pour eux.

Mieux que les "Blacks" !

En matière de retombées médiatiques, le fait que la Namibie figure dans le groupe de la France, de l'Italie et de la Nouvelle-Zélande, fait espérer la venue de nombreux médias de la planète rugby sur les bords du lac du Bourget.

De quoi rentabiliser les investissements consentis par la mairie : environ 100 000 euros, dont 50 000 en provenance du Comité d'organisation de la Coupe du monde. Une somme conséquente ayant permis la réfection du terrain de rugby de l'hippodrome, la mise à disposition du bassin du centre nautique ou encore l'aménagement de la salle de musculation du gymnase Marlioz.

"Dès les premières visites, le coach de la Namibie a été emballé par le cadre et les équipements que nous avons proposés à son équipe. Il a même adressé ses félicitations au maire", se réjouit Olivier Berlioux.

De quoi se consoler de la défection des All Blacks, préférant faire leur nid dans la tanière lyonnaise du LOU. "On aurait aimé avoir les All Blacks... Finalement, on a eu mieux ! Déjà, ce n'est pas la même pression. Les Blacks, par exemple, nous demandaient d'installer des brises vues de 8 mètres de haut autour du terrain d'entraînement. Les requêtes de la Namibie sont évidemment davantage dans les normes".

Des rencontres avec tous les publics

L'équipe de Namibie se montre par ailleurs très disponible vis-à-vis du public aixois, en matière d'entraînement ouvert au public, notamment. Une date est fixée, celle du dimanche 17 septembre. Les 1 500 places sont parties comme des petits pains, pour assister à l'entraînement de l'équipe dès 10 heures du matin.

Et la ville ne compte pas en rester là. Elle espère même un entraînement spécifique de l'équipe de Namibie avec l'école de rugby locale, avec les éducateurs du FC Aix, avec les scolaires de la ville ou encore... une visite dans un EHPAD.

Reste à savoir si toutes les attentes des Aixois seront satisfaites. Mais si l'on en juge par le message enthousiaste que le coach namibien Allister Coetzee, a écrit au maire d'Aix-les-Bains, tous les espoirs sont permis : "C'est le meilleur accueil que la Namibie ait eu dans un pays étranger pour une Coupe du monde !"

Un premier duel contre l’Italie

Pour sa première rencontre, la Namibie affrontera samedi 9 septembre l’équipe d’Italie, qui elle, a pris ses quartiers à seulement 70 kilomètres d’Aix-les-Bains, à Bourgoin-Jallieu en Isère. Mais a priori, aucune hostilité à signaler entre les deux groupes : "On a été agréablement surpris de voir que de nombreux Italiens étaient là pour accueillir l'équipe de Namibie", confie-t-on à la mairie d’Aix-les-Bains.

A Bourgoin-Jallieu, la Squadra Azzura fut également accueillie en grande pompe avec une cérémonie d’accueil organisée lundi 4 septembre.

Après l’Italie, les Welwitschias affronteront la Nouvelle-Zélande vendredi 15 septembre à Toulouse, puis la France le jeudi 21 septembre et enfin, l’Uruguay mercredi 27 septembre.