Coupe du monde de rugby: 30 millions d'euros de recettes touristiques pour la ville de Lyon

Neuf mois après la Coupe du monde de rugby, le bilan est positif pour la ville de Lyon. La compétition internationale a rapporté 30 millions d'euros de recettes touristiques, une grande partie générée par les visiteurs étrangers.

La coupe du monde de rugby a apporté son lot d’avantages à la ville de Lyon. Cinq matchs étaient organisés au stade de Décines sur les 48 joués au total, pour 280 000 spectateurs ayant fait le déplacement. Cet évènement a rapporté près de 30 millions d’euros de recettes touristiques, selon une étude d’impact commandée par le ministère des Sports.

Ces données placent Lyon parmi les villes les plus touchées positivement par l’arrivée de la compétition internationale, derrière Paris et Marseille.

Des affiches attrayantes

Un premier argument est à chercher du côté des affiches de ces matchs. Pays de Galles – Australie, Nouvelle-Zélande – Italie, France – Italie, ces nations se trouvent parmi les plus importantes du rugby mondial.

Certaines participent chaque année au tournoi des 6 Nations, une prestigieuse compétition européenne qui regroupe les équipes nationales d’Italie, d’Angleterre, de France, de Pays de galle, d’Écosse et d’Irlande. Qui plus est, aux portes de la France. La plupart des supporters étrangers n’ont donc pas eu à parcourir beaucoup de chemin pour venir soutenir leur équipe préférée, les Italiens partageant une frontière avec la région Auvergne-Rhône-Alpes.

À lire aussi. Coupe du monde de rugby : essai transformé pour le tourisme à Lyon

L’office du tourisme a enregistré à cette occasion 75 % d’étrangers parmi les visiteurs, soit un total de 100 000 personnes qui ont fait le déplacement jusqu’à Lyon pour venir supporter leur équipe de vive voix.

Et dans le Top 10, on retrouve des Anglais, des Australiens, des Américains (États-Unis), des Espagnols, des Allemands, des Canadiens, des Belges, des Suisses, des Italiens et des Néo-Zélandais. 

Les All-Black, star de Lyon

Ces derniers ont fait le déplacement pour venir soutenir les All-Blacks, nom donné à l’équipe néo-zélandaise, en quête d’un 4ᵉ titre de champion du monde. Avec trois victoires en coupe du monde, la Nouvelle-Zélande arrivait parmi les favoris.  

D’autant plus que c’est à Lyon que les Néo-zélandais ont posé leurs valises jusqu’aux demi-finales, au stade de Gerland. Avec un public impatient de suivre leurs exploits ! En moins de 24 heures, les 2200 places prévues pour assister aux entraînements de l’équipe étaient vendues, preuve de l’engouement pour l’évènement.

Lyon, une ville touristique

Et comme pour le concert de Taylor Swift, la plupart de ces visiteurs en ont profité pour s’offrir plus qu’une nuit à l’hôtel et ainsi faire du tourisme sur place.

Lyon figure parmi les villes dans lesquelles les touristes sont restés le plus longtemps : trois nuitées en moyenne, contre seulement 2,3 à Lille. Des taux d’occupation qui sont en hausse, de 78 % à 82 %, par rapport à la même période, selon les données de l’agence d’attractivité OnlyLyon. Du 27 septembre au 6 octobre, ce chiffre passe à 90 %.

L'agence a enregistré une hausse de 40 % de la vente de Lyon City Cards, des pass permettant d’obtenir des avantages sur certaines visites dans la ville, par rapport à la même période l’année précédente.

Ces données restent encourageantes dans la perspective des Jeux olympiques de Paris en juillet prochain. La ville accueillera les épreuves de football dont 11 matchs seront joués au Groupama Stadium.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité