• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Dans l'agglo de Chambéry, deux industriels vont “remplacer” Camiva

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Chambéry métropole parle carrément de "l'heure du rebond" pour le site Camiva de Saint-Alban-Leysse. Deux ans après la signature de la convention de revitalisation, l'agglo compte sur l'implantation de deux groupes industriels "à forte valeur ajoutée". Ils promettent des embauches. 

Par France 3 Alpes

Il y a deux ans, le départ de l'usine Magirus Camiva faisait grand bruit dans l'agglomération de Chambéry. Le fabricant de véhicules d'incendie décidait de délocaliser la production de son unité de Saint-Alban-Leysse. Une page se tournait après 60 ans de présence. Avant de partir, une convention de revitalisation était signée dans le but de maintenir l'emploi. Sur la table, Magirus Camiva mettait 850.208 euros et s'engageait à recréer le nombre d'emplois supprimés, soit 129.

Etat, agglomération, Département, commune et même propriétaire "sortant" se sont réunis à plusieurs reprises et, ce jeudi 18 décembre, la bonne nouvelle a été annoncée avec une certaine fierté: deux groupes industriels viennent de confirmer leur arrivée sur le site entre 2015 et 2016. A la clef, la création de 152 nouveaux emplois promis par l'entreprise familiale Excoffier Recyclage et le groupe Frasteya (spécialisé dans le ski). 22 autres emplois seront aussi créés, grâce à des aides financières, dans quatre entreprises locales. Et puis il y aura aussi l'inauguration du pôle d'excellence de la société Magirus Camiva, rue de Chantabord à Chambéry-Bissy, pour les véhicules de lutte contre l'incendie. 42 emplois y sont attendus. 

L'histoire ne dit pas si les ex salariés de Camiva trouveront une place dans ce plan. 





A lire aussi

Sur le même sujet

Extrait JT France 3 Attentat de Lyon, le suspect parle

Les + Lus