Les derniers grands cols de Savoie ferment à l'approche de l'hiver

Tous les grands cols de Savoie sont fermés pour l'hiver depuis mercredi. Des précipitations neigeuses sont attendues en altitude dans les prochains jours.

Le col de la Madeleine et les derniers grands cols de Savoie ferment pour l'hiver. (Archive)
Le col de la Madeleine et les derniers grands cols de Savoie ferment pour l'hiver. (Archive) © Sylvain Muscio / MAXPPP
Les quatre derniers grands cols de Savoie ferment pour l'hiver. Avec l'arrivée de la neige dès 1 000 mètres d'altitude, le département a stoppé la circulation pour les cols du Mont-Cenis (2 081 m), du Glandon (1 928 m), de la Croix-de-fer (2 067 m) et de la Madeleine (2 000 m) depuis mercredi 18 novembre à 16 heures.

Les premières fermetures de cols sont intervenues début octobre avec l'Iseran, le Galibier ou encore le Petit Saint-Bernard. Aucune réouverture n'est prévue avant le printemps prochain.

A l'approche de l'hiver, d'importantes précipitations neigeuses sont attendues dès jeudi sur les reliefs alpins. La limite pluie-neige se situera à 1 000 m, selon Météo France.
 
Le département a recruté 150 saisonniers en renfort de ses 450 agents pour assurer la viabilité hivernale des routes. "Outre la fermeture des cols, il s’agit de préparer les équipements et le matériel nécessaires pour le salage et le déneigement et ou encore de vérifier les dispositifs de protection contre les avalanches", fait-il savoir dans un communiqué. Une opération qui coûte de 8 à 10 millions d'euros par an dont 150 000 à 300 000 euros pour le déneigement des cols.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne nature routes économie transports neige météo