• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Disparition d'un habitant de Saint-Rémy-de-Maurienne : et si c'était volontaire ?

Le 1er juin dernier, Bernard Darve a quitté son domicile de Saint-Jean-de-Maurienne, sans rien laisser paraître d'anormal. Depuis, sa femme et sa fille sont sans nouvelles. Une enquête a été ouverte pour disparition inquiétante mais la piste de la disparition volontaire est désormais privilégiée.

Par France 3 Alpes

Les proches, comme les enquêteurs, ont tout d'abord pensé au suicide. Il y avait cette lettre laissée pour sa famille. Bernard Darve y évoquait sa volonté de "partir". Alors, pendant plusieurs jours, les gendarmes ont passé au peigne fin les itinéraires que ce Mauriennais de 43 ans avait l'habitude de fréquenter. Puis, les recherches pédestres ont cessé, la piste du suicide étant finalement écartée par les enquêteurs.

"Nous avons des raisons de penser que Bernard Darve est vivant"

"Nous avons des raisons objectives de penser que Bernard Darve est toujours bien vivant", selon le Commandant de la compagnie de gendarmerie de Saint-Jean-de-Maurienne Sa carte bancaire a-t-elle été utilisée régulièrement depuis sa disparition ? A-t-il été filmé par des caméras de vidéosurveillance? Le capitaine Jean-Louis Détain ne souhaite pas entrer dans les détails de l'enquête mais il confirme que la piste de la disparition volontaire semble désormais la plus probable.

L'enquête va-t-elle se poursuivre ?
 

Dès le départ, Bernard Darve a été inscrit au fichier des personnes recherchées en France ainsi que dans tout l'espace Schengen. Le parquet avait alors ouvert une enquête pour disparition inquiétante. Cette enquête est toujours en cours. Mais maintenant il s'agirait plutôt d'une RIF, une procédure administrative de recherche dans l'intérêt des familles. 

"Nous cherchons maintenant à entrer en contact avec lui juste pour qu'il nous dise 'Je suis parti volontairement et je suis en bonne santé' et si c'est le cas, l'enquête s'arrêtera", explique le capitaine Détain.

Qu'est-ce que la disparition volontaire ?


Problèmes familiaux ou financiers, envie d'une autre vie : des milliers de français font chaque année le choix de disparaître. S'ils ne sont pas mineurs et qu'ils ont toutes leurs facultés mentales, on parle alors de disparition volontaire. Dans le cas où les enquêteurs parviennent à entrer en contact, ils n'ont le droit de transmettre aux proches les coordonnées de la personne disparue que si celle-ci l'accepte. Sinon, on appelle cela "le droit à l'oubli".

L'appel à témoin


Dans le cas de Bernard Darve, l'appel à témoin a donc désormais pour objectif de permettre aux gendarmes d'entrer en contact avec lui. Voici sa description : 1.72 m , 70 kg, corpulence normale, cheveux bruns courts. Il serait porteur d'un anorak bleu et noir de marque Billabong, d'un sweat noir "Johnny Hallyday" ", d'un pantalon de survêtement noir. Il porte une boucle d'oreille gauche en forme d'anneau.

Toutes personnes susceptibles de pouvoir fournir des renseignements peut joindre la gendarmerie au 04.79.56.20.17

Sur le même sujet

INSOLITE. Puy-de-Dôme : quand des sirènes se donnent rendez-vous au lac d'Aubusson

Les + Lus