Disparu à Tamié en 2012, Ahmed Hamadou connaissait Nordahl Lelandais, selon son cousin

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes

Après la mise en examen de Nordahl Lelandais pour l'assassinat d'un militaire, les enquêteurs se penchent sur d'autres disparitions à proximité, notamment celle d'Ahmed Hamadou, disparu à Tamié lors d'un festival électro en 2012. D'après le cousin du disparu, les deux hommes se connaissaient. 

Le 8 septembre 2012, Ahmed Hamadou, un Savoyard âgé de 45 ans, a disparu alors qu'il assistait au festival électro "Elément III" au fort de Tamié, en Savoie. Depuis, sa famille est sans nouvelles de lui, et l'enquête semblait piétiner jusqu'à présent.

Mais on apprend que les enquêteurs étudient une nouvelle piste. Ils cherchent à découvrir si Nordahl Lelandais, principal suspect dans l'affaire Maëlys et mis en examen pour l'assassinat d'Arthur Noyer, peut être lié ou non à cette disparition.

Abdallah Hamadou, cousin du disparu, a accepté de témoigner pour France 3. Il révèle qu'Ahmed Hamadou et Nordahl Lelandais vivaient dans deux communes voisines et se connaissaient "de vue".

durée de la vidéo: 01 min 01
Interview Abdallah Hamadou

Farida Hamadou, la soeur d'Ahmed Hamadou a elle aussi accepté de témoigner pour France 3. Cinq ans après la disparition de son frère, elle garde espoir de retrouver sa trace un jour. "Les gendarmes disent qu'il se peut qu'il ait fait une mauvaise rencontre ou qu'il a dû tomber dans un ravin". Un scénario auquel Farida Hamadou ne croit pas. "Pour moi on l'a assassiné, on s'est débarassé du corps pour qu'on ne le retrouve pas".

durée de la vidéo: 00 min 55
Interview de Farida Hamadou

Abdallah Hamadou croit lui aussi à un meurtre : "Ahmed n'avait pas de voiture pour rentrer chez lui, ses copains l'ont laissé tomber, il est rentré à pied, il a été dépouillé, tué et enterré, on ne sait pas où. S'il était vivant aujourd'hui, on aurait des nouvelles depuis longtemps."


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité