Disparue en Croatie: les proches d'Anne-Cécile Pinel soulèvent des montagnes pour la retrouver

Des réseaux sociaux aux tracts distribués dans les mairies, en passant par un déplacement à l'ambassade de France en Croatie, les proches d'Anne-Cécile ne baissent pas les bras, trois semaines après la disparition de la jeune savoyarde. Ses parents sont, ce mardi 12 août, arrivés sur place.

Ghislaine et Michel Pinel ne perdent pas espoir de retrouver Anne Cécile, leur fille. Ils ont décidé de s'envoler pour la Croatie, à Slunj, petite ville historique d'environ 6.500 habitants. L'enquête se poursuit. Seul son portable a été retrouvé. L'appareil est en cours d'analyse mais les indices restent minces.


Anne-Cécile Pinel, savoyarde de 23 ans est portée disparue depuis le 21 juillet. Alors que ses parents nous avaient très vite accordé une interview à Saint-Paul-sur-Isère (Savoie), pour libérer leur émotion et attirer l'attention sur leur fille disparue, ses proches continuent de s'affairer pour la retrouver.

Mardi 5 août, un groupe est parti pour la Croatie. Ils avaient besoin de plus de 2.000 euros pour financer ce déplacement. La moitié a pu être recueillie sous forme de dons via interne. Mercredi, la délégation a été accueillie à l'ambassade française.

Pendant ce temps, côté français, les proches s'activent. Les médias sont régulièrement interpellés. Un avis de recherches en vidéo et en plusieurs langues est même réalisé.


Un groupe était également dans le Var, mercredi 6 août, pour distribuer des tracts dans les mairies.

Mais c'est évidemment sur les réseaux sociaux que les proches et leurs soutiens se mobilisent le plus largement. Un membre de la famille, Olivier Pinel, appelle régulièrement à partager l'avis de recherches. "Nous avons encore besoin de vous, de vos amis, de vos contacts. [...] Plus nombreuses seront les personnes à augmenter la diffusion, plus les chances de retrouver Anne-Cé seront grandes. Vous êtes les représentants et les ambassadeurs de cette cause qui est la vôtre. Merci pour elle."

Vous êtes ainsi invités à partager le document ci-dessous, via cette page.


La disparition d'Anne-Cécile Pinel avait été signalée à la gendarmerie d'Albertville. L'enquête a été ouverte pour "enlèvement et séquestration". Elle est menée par les gendarmes de la section de recherches (SR) de Lyon, sous la direction d'un juge d'instruction.
Pour la reconnaître...
Type européen, 1.68 m, 50kg.
Cheveux châtains clairs (parfois attachés en chignon), la moitié du crâne rasé.
Piercing au nez (un anneau).
Ecarteur en forme de corne noire à une oreille, plume en métal coloré à l'autre oreille.
Pendentif marron avec une pierre verte.
Tatouage en forme de molécule sur le bas du ventre à droite.
Vêtements : débardeur beige,  sarouel, bottes montantes noires types rangers, sac en bandoulière en toile beige et marron avec un petit koala accroché dessus.
Elle porte également un sonotone.
Son iPhone a une coque pingouin bleu.