En Savoie, la soufflerie Modane, un trésor de guerre menacé

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Plus grande soufflerie aéronautique du monde, la soufflerie de Modane s’enfonce dans le sol. Des travaux de consolidation vont être mis en place pour sauver le bâtiment qui a vu passer les maquettes des plus grands programmes aéronautiques français et européens.

Par Jérémy Heintzmann

À l’aube de ses 70 ans, la grande soufflerie de Modane est menacée. Le sous-sol n’est plus stable et l’édifice s’est enfoncé de 7 centimètres. Début mars, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a donc annoncé le déblocage de 20 millions d’euros pour des travaux de consolidation du bâtiment.

"Ces travaux s’inscrivent dans un plan global de sauvegarde des souffleries de l’Onera, qui sont essentielles et stratégiques pour le développement de la Défense et de la souveraineté nationale", affirme Marième Albertini, directrice du centre Onera Modane-Avrieux.

Des caractéristiques uniques au monde

15 mètres de diamètre sur une boucle de 400 mètres. Une propulsion de l’air à plus de 1.200 km/h. La soufflerie Modane possède des caractéristiques uniques au monde.
"Deux ventilateurs tournent en sens inverse et 10 tonnes d’air par seconde sont mis en mouvement dans la soufflerie, jusqu’à atteindre la vitesse du son", explique Marianne Lyonnet, responsable des souffleries Modane-Avrieux.

Construite en 1948 à partir d’un butin de guerre pris par les Alliés aux nazis, elle fait aujourd’hui partie de l’Onera (Office national d’études et de recherches aéronautiques). Du Concorde au Rafale, en passant par l’Airbus, le Mirage et le Falcon, tous les grands aéronefs d’après-guerre ont été testés entre ses murs.
Des capteurs placés sur les maquettes d’avions mesurent les contraintes de l’air sur les appareils, afin de peaufiner l’aérodynamisme de ces derniers et d’améliorer le travail des constructeurs.

Reportage de Xavier Schmitt, Franck Ceroni et Pierre Maillard
La soufflerie Modane a 70 ans
Intervenants : Marianne Lyonnet, responsable des souffleries ONERA Modane-Avrieux ; Patrick Wagner,directeur des grands moyens techniques ONERA ; Philippe Taravel, ingénieur essais ; Marième Albertini, directrice du centre ONERA Modane-Avrieux

A lire aussi

Sur le même sujet

Lyon : plongez dans l'oeuvre de Picasso!

Les + Lus