• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

“Ferme des 1000 vaches”: un militant de la Confédération Paysanne de Savoie témoigne après sa garde à vue

Thierry Bonnamour est porte-parole de la Confédération Paysanne de Savoie. Il fait partie des cinq militants placés en garde à vue pour leur action contre la "ferme des 1000 vaches", dans la Somme.  

Par Françoise Guais

Rentré vendredi 30 mai chez lui, vers 23h30, Thierry Bonnamour a retrouvé sa petite exploitation agricole de 3 hectares à Dullin, près du lac d'Aiguebelette, en Savoie. Rien à voir avec la "ferme des 1000 vaches", en Picardie, dont il a démonté une partie de la salle de traite avec d'autres militants de la Confédération Paysanne. L'action qui a lieu mercredi lui a valu une garde à vue prolongée. 

témoignage confédération paysanne
Intervenanr : Thierry Bonnamour, agriculteur, porte parole de la Confédération Paysanne de Savoie

Une action militante

Pour la Confédération Paysanne, la "ferme des 1000 vaches" est une exploitation démesurée avec ses 3000 ha. et sa possibilité d'accueil de... 1000 vaches et 750 génisses, soit 20 fois plus que la moyenne des exploitations en France. 

Placés sous contrôle judiciaire

Désormais, Thierry et ses co-gardés à vue sont placés sous contrôle judiciaire. Ils ont interdiction de quitter le territoire français, interdiction de retourner dans la Somme et ne doivent en aucun cas rentrer en contact les uns avec les autres. Tous sont attendus le 1er juillet pour une audience devant le tribunal correctionnel d'Amiens.

A lire aussi

Sur le même sujet

le nouveau maillot du Clermont Foot 63

Les + Lus