EN IMAGES. Le groupe savoyard MND va construire une ligne de téléphérique à La Réunion

Le groupe savoyard MND, spécialiste du transport par câble, vient de décrocher un projet à La Réunion. Un chantier à 13,9 millions d'euros qui doit voir le jour en 2023.

Le groupe savoyard MND va participer à la construction d'un téléphérique urbain à La Réunion.
Le groupe savoyard MND va participer à la construction d'un téléphérique urbain à La Réunion. © MND

Saint-Denis de La Réunion aura bientôt sa nouvelle ligne de transport par câble. Et c'est le spécialiste savoyard du domaine, MND, qui est en charge de réaliser le projet. Le constructeur implanté à Saint-Hélène-du-Lac (Savoie) va "concevoir, construire et assurer la maintenance du futur téléphérique urbain" de la capitale réunionnaise, indique le groupe dans un communiqué. Il doit ouvrir au public en 2023.

Cette ligne de téléphérique dite de La Montagne - du nom du quartier qu'elle va desservir - va partir du centre-ville de Saint-Denis et aller jusqu'à un site se trouvant 305 mètres plus haut. Soit une ligne de 1,3 kilomètre dont la durée de trajet est estimée à moins de 4 minutes. Les cabines entièrement vitrées, "aux formes fluides et arrondies", pourront transporter jusqu'à 50 personnes à une vitesse maximale de 45 km/h.

Téléphérique urbain de Saint-Denis à La Réunion / Urban Ropeway of Saint Denis La Réunion

 

Nombreux projets à travers le monde

Le montant de l'investissement s'élève à 39,8 millions d'euros pour la construction, dont 13,9 millions d'euros pour MND. "Notre groupement d'entreprises a su concevoir un téléphérique avec des technologies novatrices qui respecte et valorise ce territoire et son environnement", fait valoir le directeur du pôle transport par câble du groupe MND, Nicolas Chapuis, dans ce même communiqué.

Les besoins annuels du téléphérique seront alimentés à 92% par de l'énergie solaire. "Le téléphérique urbain de La Montagne a été pensé pour respecter la biodiversité de la faune et de la flore de la zone protégée qu'il survole", détaille le groupe. Seul un pylône sera installé à mi-parcours pour réduire "l'impact du projet sur l'environnement", et la hauteur du câble a été étudiée pour ne pas gêner le vol des oiseaux.

"Avec ce nouveau projet, nous confirmons notre leadership sur ces technologies et plus généralement sur l’intégration des technologies à câbles en milieu urbain", poursuit M. Chapuis. MND a construit de nombreuses lignes de transport par câble à travers le monde : le téléphérique de Montmartre à Paris, une télécabine débrayable à Narvik en Norvège, des téléphériques à Durango et Puebla au Mexique... Le groupe estime que "des millions de passagers empruntent chaque année ces installations de transport."

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter