INSOLITE. Un camping élu "meilleur camping sportif de France" alors qu'il n'a ni piscine ni court de tennis

Peu avant le passage du Tour de France 2023 dans les Alpes, le camping des Grands cols, à Saint-Jean-de-Maurienne en Savoie, vient d'être élu "meilleur camping sportif de France" par le guide ACSI, réputé être le "Michelin" des campings en Europe. Et pourtant, le camping savoyard ne propose aucune infrastructure sportive en son sein... On vous explique pourquoi.

Il fait déjà très chaud sur les pentes du col du Mollard, lorsque le vélo de Tjasa apparaît au loin... Un tout petit point trouble entraperçu dans les vapeurs de chaleur qui montent de l'asphalte brûlant. En toile de fond : la majesté des aiguilles d'Arves, sommets emblématiques de la Maurienne.

"J'ai vraiment l'impression d'être dans un conte de fées", confie la cycliste slovène lorsqu'elle rejoint le col, entre deux respirations : deux appels d'air frais dans l'atmosphère caniculaire. 

"J'en pleure parfois pendant l'effort, vous savez : moi, qui ai vu toutes ces routes à la télévision pendant le Tour de France... Je suis ici, en train de monter les mêmes cols. C'est incroyable !"

Les grands cols pour territoire

Après une matinée passée sur sa bicyclette au coeur de la Savoie, c'est au camping des Grands cols que Tjasa rentre en tout début d'après-midi.

Un camping convivial avec une belle terrasse ombragée et le traditionnel terrain de boules mais ici, pas de piscine, de club enfants ou de court de tennis... des équipements qui dopent normalement la fréquentation de l'hôtellerie de plein air.

"On est un camping sportif qui n'a aucune infrastructure sportive en son sein", ironise Samuel Fadda, le directeur. "Notre terrain de jeu, ce sont tous les grands cols alpins qui sont dans un périmètre d'environ 15 kilomètres au départ du camping. C'est ce qui nous a valu d'être récompensés."

Elu par le "Michelin des campings" 

Car pour le camping savoyard, le jour de gloire est arrivé le 13 juin dernier, lorsque l'inspecteur de l'Acsi, société qui fait référence en Europe en matière de caravaning, est venu, en personne, en Maurienne pour remettre à Samuel Fadda la récompense de "meilleur camping sportif de France".

Le résultat d'un vote des adhérents de la société qui publie chaque année son palmarès sous la forme de deux guides traduits en 12 langues différentes. Une sorte de "Michelin du caravaning" très connu au Bénélux et en Allemagne. 10 000 campings européens y sont évalués, dont 6000 dans l'hexagone : tous fréquentés et notés par ses abonnés.

Une réputation de "roi des campings sportifs" que le camping des Grands cols doit à ses nombreux fans de la "petite reine". Mais aussi à sa proximité avec plusieurs structures de type gymnase, salle de sport, ou centre nautique offertes par la proximité avec la ville de Saint-Jean-de-Maurienne.

"Il y a tout pour faire d'autres sports que le vélo, à moins d'un kilomètre de la barrière du camping", se félicite son directeur.

Duel Pogacar/Vingegaard toutes les après-midis sur grand écran

Mais pour Tjasa, notre cyclotouriste slovène, pas de centre nautique ou de salle de sport qui tienne. C'est "l'heure de Pogacar", son champion cycliste favori... Nous la retrouvons les yeux rivés sur le grand écran installé sur le comptoir du bar du camping. 

"Pogacar, Pogacar !" Pas besoin qu'il se passe grand-chose pendant l'étape pour que le groupe de touristes slovènes qui s'est constitué autour d'elle donne de la voix. Ayant élu domicile avec leurs tentes dans l'allée du col de la Croix de fer, ils étaient tous partis le matin à l'assaut du Galibier, du Glandon, du col de la Madeleine ou même de l'Iseran. Mais aucun ne manque à l'appel à l'heure de la retransmission de l'étape du jour. 

"On a de l'ombre, un beau duel Pogacar/Vingegaard devant les yeux, une bonne bière à portée de main et on est dans le camping le plus sportif de France...mieux que ça, ce n'est pas possible !", explique l'un de ses compagnons d'échappée sur grand écran. 

A deux tables de là, beaucoup plus calme, un couple de clients danois oscille du regard entre l'écran de la télévision et le groupe de supporters slovènes. Peur de querelle de voisinage entre allées Pogacar et allées Vingegaard ?

"Pas le moins du monde", nous rassure-t-on. "Pogacar est également très apprécié au Danemark. Et puis, quel que soit le vainqueur, on sera toujours heureux de trinquer avec nos voisins slovènes à la santé du vainqueur !"