L'affaire Véronèse devant les Assises de la Savoie à Chambéry

Publié le Mis à jour le

Juin 2012, un rebondissement marque l'enquête sur le décès de Lionel Véronèse, cet ex-patron de bar de Chambéry dont le corps a été retrouvé carbonisé dans le Sud. Mikaël Bœuf est suspecté. Philippe et Nathalie Perrier sont aussi arrêtés. C'est le début de l'affaire Véronèse. 


Qui a tué Lionel Véronèse? Le procès devant les... par France3AlpesCe lundi 16 mars, les "acteurs" de l'affaire Véronèse sont appelés à comparaître devant les jurés de la Cour d'assises de la Savoie. Le procès devrait durer une semaine. L'affaire a beaucoup intéressé les médias nationaux. Le scénario est digne d'un polar avec tromperie, chantage, dissimulation... Et puis l'un des accusés appartient à une grande famille du vignoble savoyard. Mais qu'en est-il exactement des faits? 

Depuis le début de cette affaire, trois personnes ont été inculpés et incarcérées. Il y a d'abord le couple Perrier: Philippe, 50 ans aujourd'hui, viticulteur, et Nathalie, 47 ans. Cette mère de deux enfants a reconnu avoir eu une liaison avec Lionel Véronèse. Elle affirme qu'il la faisait chanter, lui réclamant de l'argent en échange de son silence sur leur relation.

Le 25 avril 2012, la maison des Perrier, à Saint-Baldoph, avait été cambriolée. 25.000 euros cachés dans un coffre et deux armes avaient alors disparu. Nathalie aurait en fait indiqué à Lionel Véronèse où se trouvait la clé du coffre et aurait même désamorcé l'alarme avant de tout avouer à son époux. 

C'est là que Mikaël Bœuf (notre dessin), un électricien de 34 ans aujourd'hui, entrait en scène comme ami de Philippe Perrier. Au soir du 29 avril, il aurait donné rendez-vous à Lionel Véronèse pour lui demander de rendre l'argent. L'épouse du viticulteur était aussi présente. Véronèse aurait nié le vol et la discussion se serait envenimée jusqu'à la mort de l'ex-patron de bar de Chambéry. Mais qui a tiré. Mikaël et Nathalie se renvoie la faute. 

Une scène étonnante devait suivre: celle du transport du cadavre jusqu'à Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) pour faire croire à un règlement de comptes dans le milieu marseillais.

Philippe Perrier était associé à cette fuite. Il a aidé à transporter le cadavre en voiture avec Mikaël Bœuf. Perrier se serait aussi débrouillé pour faire disparaître l'arme dans l'Isère. Il comparaît à Chambéry libre, avec un bracelet électronique, car son implication a été requalifiée en "recel de cadavre et dissimulation de preuve". 

Mais parmi les deux autres accusés, il faut encore déterminer qui a tiré? Comme le corps a été retrouvé calciné, que l'arme a disparu, que la voiture a également brûlé... l'étude balistique est muette. Les jurés devront donc faire appel à leur intime conviction qui pourrait les mener à condamner Mikaël Bœuf ou Nathalie Perrier à 30 ans de réclusion, voire les deux, où aucun des deux!