• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

L'homme qui s'est immolé par le feu à Saint-Jean-de-Maurienne en Savoie n'a pas survécu à ses brûlures

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Le vice-procureur d'Albertville confirme, ce dimanche 17 février au matin, le décès du directeur d'Intersport de Saint-Jean-de-Maurienne en Savoie.

Par Ana Koroloff

Placé en coma artificiel, au service des grands brûlés à Lyon, l'homme est en fait décédé samedi en fin d'après-midi des suites de ses blessures. Les premières 24 heures sont toujours déterminantes pour un grand brûlé.

La victime de 34 ans avait plus de 80% de la surface de son corps brûlée, ce qui explique les trois longues heures de médicalisation sur place après le drame. "Il avait vraiment peu de chance de s'en sortir", conclut le parquet d'Albertville. 

Rappelons qu'il s'est volontairement brûlé vendredi soir, sur le parking de l'Intersport dont il était directeur. Selon les premiers éléments de l'enquête, il traversait une période difficile dans sa vie privée. 


A lire aussi

Sur le même sujet

Travaux Chaise-Dieu

Les + Lus