Le Savoyard Thierry Repentin nommé ministre des Affaires européennes

© AFP
© AFP

Cela s'appelle le jeu des chaises musicales. François Hollande a décidé de mettre "fin aux fonctions de Jérôme Cahuzac, à sa demande" et de le remplacer au Budget par Bernard Cazeneuve. Résultat, Thierry Repentin, jusqu'alors ministre de la formation professionnelle, passe aux Affaires européennes.

Par France 3 Alpes

Juste avant sa vie ministérielle, le Savoyard Thierry Repentin était responsable du pôle habitat et politique de la ville lors de la campagne présidentielle du candidat Hollande.

Il a malgré tout dû patienter un peu avant d'obtenir un maroquin. C'est arrivé une première fois lors du mini remaniement ministériel du 21 juin 2012. Aujourd'hui, nouveau rebond dans sa vie politique, il devient ministre délégué aux Affaires européennes auprès du ministre des Affaires étrangères.

Thierry Repentin aura 50 ans en avril. Il est diplômé de Sciences-Po Grenoble et, pour lui, vie professionnelle et vie politique se sont toujours entrelacées. D'abord assistant d'un député européen, il a ensuite fait "ses classes" auprès de Louis Besson, qui fut secrétaire d'Etat au logement dans le gouvernement Jospin et maire de Chambéry.

En 2004, Thierry Repentin est élu sénateur. Un sénateur pugnace qui, en 2008, livrera bataille contre la suppression du quota de 20% de logements sociaux proposée par la droite. Le texte sera rejeté.

Il aspirait donc et logiquement au ministère du Logement mais son premier portefeuille passera par la Formation professionnelle et l'Apprentissage. 

Pendant cette période, Thierry Repentin a notamment défendu le contrat de génération dont l'objectif est d’inciter les entreprises à ne pas se séparer de salariés âgés qualifiés tout en faisant rentrer des jeunes dans le monde du travail. Hasard du calendrier, ce contrat est entré en vigueur la veille de sa nouvelle nomination.

Nouveau ministre chargé des Affaires européennes, Thierry Repentin va donc sûrement revoir son agenda dans les prochains jours et passera peut-être à côté de la signature des premiers contrats de génération en Savoie prévue vendredi à Saint-Jean-de-Maurienne. 

Ironie du sort, Thierry Repentin marche dans les pas d'un autre Savoyard qui n'est pas du même bord, Michel Barnier fut ministre des Affaires européennes entre 1995 et 1997.

Thierry Repentin, ministre Affaires européennes

 

Sur le même sujet

La Poste se réorganise en Savoie et Haute-Savoie

Les + Lus