Le skieur Clément Noël de retour à Val d'Isère après sa médaille d'or aux JO 2022 : "ça me rend très fier"

Publié le
Écrit par Chloé Nivard et Camille Belsoeur

Clément Noël est devenu champion olympique de slalom à Pékin. Il a ramené sa médaille d'or à Val d'Isère mardi 1er mars et s'est confié à France 3 Alpes.

Depuis quelques jours, Clément Noël vit des émotions contrastées. Le tout récent champion olympique du slalom à Pékin a vécu un retour sur terre sur le plan sportif avec deux abandons sur les manches de coupe du monde de slalom disputées à Garmisch-Partenkirchen en Allemagne samedi 26 et dimanche 27 février. Mais le skieur de 24 ans a aussi connu mardi 1er mars un retour festif sur sa terre adoptive en Savoie à Val d'Isère. C'est dans cette station, qu'il a rejoint à l'âge de 15 ans après avoir commencé sa formation de skieur dans ses Vosges natales, qu'il est devenu un athlète de haut niveau et a noué des amitiés pour la vie. Clément Noël était donc ému de voir la station fêter sa médaille d'or. 

durée de la vidéo: 02 min 33
Clément Noël ©France 3 Alpes

"Je ne vois pas ça comme le bout du chemin"

"J'ai été formé dans ce club depuis que j'ai 15 ans. Je me suis entraîné beaucoup ici et j'y ai ma famille d'accueil. J'ai aussi beaucoup de connaissances et d'amis donc ça fait plaisir de voir la station me soutenir, être à fond derrière moi et organiser cette fête après les JO", confie Clément Noël à France 3 Alpes. 

Pour le skieur de l'équipe de France, la médaille d'or décrochée à Pékin est "une consécration". "Je n'ai pas encore beaucoup de recul, mais cette médaille c'est une grande fierté. Cela me rend très fier d'avoir réussi à faire ça et d'avoir été présent le jour J sur la course la plus importante", dit-il. 

Cependant, ses nombreux abandons sur les manches de slalom en coupe du monde depuis le début de l'hiver le rendent humble. "Quand on est un sportif, on en veut toujours plus et je ne vois pas ça comme le bout du chemin"