Lyon-Turin: signature d'une convention pour financer la galerie de reconnaissance de Saint-Martin-La-Porte

Ce jeudi 2 octobre, le ministère de l'Ecologie, l'Agence de financement des infrastructures de transport, Lyon Turin Ferroviaire et Réseau Ferré de France ont signé une convention pour le financement des travaux de la galerie de reconnaissance de Saint-Martin-La-Porte (Savoie). 

La France s'engage donc à débloquer 105,78 millions d'euros correspondent à sa quote-part pour la réalisation de la galerie d'environ 9 kilomètres. Elle viendra en complément des financements de l'Union européenne et de l'Italie.

On en est encore au stade des études et des travaux préliminaires pour la future liaison, mais Hubert du Mesnil, Président de Lyon Turin Ferroviaire, souligne "l'importance de cette étape qui permet d'engager la réalisation effective du marché de Saint-Martin-La-Porte avec un lancement des travaux en janvier 2015. Grâce à cette signature, explique-t-il, nous nous inscrivons rigoureusement dans le respect et le calendrier des décisions prises par la France et l'Italie à l'occasion du sommet intergouvernemental de novembre 2013."

Récit Daniel Despin


La galerie de reconnaissance de Saint-Martin-La-Porte sera excavée en direction de l'Italie, dans l'axe et au diamètre d'un des tubes du futur tunnel transfrontalier de 57 kilomètres de la nouvelle liaison Lyon-Turin. Cette galerie viendra compléter les 9 kilomètres de descenderies (galeries d'accès du nouveau tunnel franco-italien) déjà réalisées, sur le territoire français entre 2002 et 2010.

Les promoteurs expliquent toujours que la future ligne, prévue pour le fret et les voyageurs, constituera "un maillon clé dans le réseau transeuropéen et devrait favoriser le report modal."