Savoie : fin de la grève pour les salariés du fabricant de produits chimiques MSSA

Ils étaient en grève depuis le 17 avril, la plus longue de toute l'histoire de l'entreprise MSSA basée à St Marcel en Savoie. Après 25 jours de grève, les salariés ont dû se contenter, amers, des propositions unilatérales de la direction.

© JordanGuéant
Fin de la grève dans l'usine MSSA de Saint-Marcel, en Savoie. Après 25 jours de piquet de grève et de négociations tendues, les salariés ont décidé de jeter l'éponge et de reprendre le travail. Cette usine, classée SEVESO 2, n'a jamais cessé de produire durant la période de confinement, grâce au service de volontaires et aux salariés non-grévistes, selon la direction. 
 
"Si on continue, on va se foutre dedans, accuse avec amertume, Norbert Gandon, délégué syndical FO. Donc, on va arrêter. Ce que je vous dis à tous, c'est qu'on a créé quelque chose. C'est beau ce qu'on a créé. On a tenu 25 jours, les gars. Faut être fiers de nous. Soyez fiers de vous". 

Fiers mais désabusés, ils ont voté ce lundi 11 mai 2020, l'arrêt du mouvement entrepris le 17 avril dernier. La dernière AG leur a été fatale. Alors qu'ils n'étaient que 71 grévistes contre 95 au plus fort du conflit, la moitié a voté pour la reprise du travail. Un conflit tendu dans un contexte de pandémie inédit qui va laisser des traces.

C'est donc la direction qui a remporté ce bras de fer tendu sur fond de confinement. Les salariés espéraient une augmentation de 50 euros par mois et une prime de 1700 euros, ils devront se contenter de la proposition initiale de la direction, soit 40 euros/mois et 1400 euros de prime (700 € de prime Macron et 700 € de prime COVID pour ceux qui ont travaillé durant le confinement).

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève économie social
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter