Ski alpin : à domicile, Clément Noël, impressionnant, survole le slalom de Val d'Isère

Publié le Mis à jour le

Clément Noël a remporté, dimanche 12 décembre, le premier slalom de la saison disputé à Val d'Isère, son club. En tête après la première manche, le Français a surclassé la concurrence lors de la deuxième manche.

Enorme Clément Noël ! Le skieur de Val d'Isère a remporté le slalom du Critérium de la première neige, ce dimanche 12 décembre. Le Français s'est montré impressionnant : en tête après la première manche, il a relégué le deuxième, Kristoffer Jakobsen, à 1''40, à l'issue de la deuxième ! Filip Zubcic les accompagne sur le podium (à 1''85).

"C'est trop cool ! Je savais qu'à l'entraînement j'étais plutôt bien, c'est un gros soulagement. C'est un peu d'émotion de gagner ici, il y a du monde que je connais, ça touche. On est dans le bon tempo", a déclaré Noël à la chaîne L'Equipe après son succès. "Je n'étais pas du tout au courant des écarts, j'ai fait ma manche comme je voulais la faire, j'ai été solide." C'est la 9e victoire dans la carrière de 24 ans, qui ne peut pas mieux démarrer sa saison de slalom.

Clément Noël avait déjà réalisé une belle première manche, malgré une faute en fin de parcours. Il était en tête avec moins de deux dixièmes d'avance sur ses deux premiers poursuivants. "Je suis vraiment satisfait de ma manche. J'ai fait un très bon début, j'étais dans le bon rythme, même si j'ai fait une petite faute en bas."

Pinturault, la déception

La deuxième manche, Alexis Pinturault n'y a pas pris part. Le meilleur skieur français a commis de grosses erreurs, surtout sur la fin du tracé de la première manche. Il a dû prendre des portes "à l'envers" pour "rester dans le tracé". "Je me suis fait prendre légèrement en arrière, ça a m'a complètement coincé dans l'enchaînement des doubles sur la fin de parcours. J'ai perdu beaucoup de temps", a déclaré Pinturault au micro de la chaîne L'Equipe. Effectivement. Il a pointé à 2''90, en 39e position. "Ca fait partie du sport, il va falloir rebondir et se reconcentrer sur ce qui vient ensuite", a-t-il conclu. Il rate une belle occasion de revenir sur son rival pour le gros Globe de Cristal, le Suisse Marco Odermatt.

Victor Muffat Jeandet avait réalisé une belle première manche, signant le 6e temps provisoire. Malheureusement, après une réclamation de l'équipe d'Italie, la Fédération internationale a considéré que le Français avait enfourché une porte en fin de parcours. Il a donc été disqualifié.