Ski alpin : les deux dernières courses annulées, Kilde remporte la Coupe du monde, Pinturault finit 2e

Le Français Alexis Pinturault termine à la deuxième place de la Coupe du monde après l'annulation des deux dernières courses de la saison. / © Geir Olsen/AFP
Le Français Alexis Pinturault termine à la deuxième place de la Coupe du monde après l'annulation des deux dernières courses de la saison. / © Geir Olsen/AFP

Suite à l'annulation, ce jeudi 12 mars, des deux dernières courses de la saison due au coronavirus Covid-19, le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde aremporté la Coupe du monde de ski alpin. Le Français Alexis Pinturault termine la saison à la deuxième place.

Par AB avec AFP

Le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde a remporté jeudi la Coupe du monde messieurs de ski alpin, à la suite de l'annulation des deux dernières courses de la saison à Kranjska Gora (Slovénie) en raison de la pandémie de coronavirus.

"Kilde a remporté le gros globe de cristal", a indiqué le responsable presse de la Fédération internationale de ski (FIS). Le Norvégien de 27 ans devance ainsi au classement général le Français Alexis Pinturault et un autre Norvégien, Henrik Kristoffersen.

Kilde compte au classement final de la Coupe du monde 54 points d'avance sur Pinturault, alors qu'un slalom géant samedi et un slalom dimanche, plus favorables au Français de 28 ans, étaient au programme de l'étape slovène.
 

"Difficile à accepter"


"C'est irréel, je dois bien le dire. D'un autre côté, c'est dommage qu'on n'ait pas pu se battre jusqu'au bout. Ca a été une saison unique pour moi, au-delà de toutes mes attentes. J'ai montré ce que je valais et j'ai délivré des résultats réguliers. Mais c'est tout de même la surprise", a réagi Kilde auprès de l'agence NTB.

De son côté, Alexis Pinturault regrette de ne pas voir pu se défendre jusqu'au bout de la compétition : "C'est particulier, vraiment très particulier. C'est difficile à accepter. C'est sûr qu'il y a des circonstances extérieures qui sont particulières. L'annulation en elle-même, je peux la comprendre. Après, ça a été surtout la façon dont la FIS gère les choses, en gros advienne que pourra, sans vraiment de réflexion derrière."

Les trois dernières courses féminines de la Coupe du monde ont été annulées mercredi soir par la FIS, également en raison de la propagation du coronavirus.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus