Ski alpin : "J'ai de la marge sous le pied", Clément Noël confiant après son podium à Schladming

Arrivé troisième du slalom nocturne de Schladming (Autriche), Clément Noël s'est réjoui d'un nouveau podium en Coupe du monde après quelques performances décevantes cet hiver. Le skieur de Val d'Isère veut profiter de cette dynamique pour "arrêter de se prendre la tête avec les résultats".

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le champion olympique de slalom Clément Noël a savouré, ce mercredi 24 janvier au soir, sa troisième place lors du slalom nocturne de Schladming en Autriche. Un résultat "bon pour la confiance" après plusieurs sorties de pistes frustrantes cet hiver.

"C'est une belle soirée, je suis content. Troisième c'est bien. C'est moins bien que l'année dernière [il avait gagné à Schladming, NDLR] mais on s'en fout. Je suis du bon côté des centièmes, j'ai de la chance parce que je ne fais pas une bonne seconde manche (20e temps). Ce n'était pas facile pour moi après Kitzbühel et je ne voulais pas faire la même erreur (il était sorti de piste)", a-t-il expliqué.

Le skieur, pensionnaire du club de Val d'Isère, a terminé derrière l'Allemand Linus Strasser, déjà victorieux à Kitzbühel, et le Norvégien Timon Haugan, deuxième. "C'est bon pour ma confiance et j'espère pouvoir construire là-dessus pour la suite. C'est toujours un peu le même discours avec moi : un coup je vous dis que c'est bien pour la confiance et la fois d'après je vous dis que je suis nul et que je vais tout arrêter. Là, je vais profiter de ce podium, ce n'est quand même pas tous les jours qu'on fait un podium à Schladming. Il faut que j'essaye d'arrêter de me prendre la tête avec les résultats et que je fasse mon ski. Aujourd'hui, je pense que j'ai pas mal de marge sous le pied", s'est-il réjoui.

Une deuxième manche "vraiment difficile"

Le skieur, champion olympique en 2022, a su surmonter des conditions difficiles pour signer son deuxième podium de la saison après une deuxième place à Madonna di Campiglio (Italie) en décembre dernier. "La deuxième manche était vraiment difficile car la neige était molle, c'était tournant, c'était galère donc je suis content de m'en être sorti, d'arriver en bas et de faire un podium. La pluie, ça ne me gêne pas du tout car en plus, je passe la plupart de mon temps à l'intérieur, je remonte juste pour ma deuxième manche, je m'échauffe et j'y vais donc tout va bien."

Après six slaloms depuis le début de l'hiver, l'Autrichien Manuel Feller, cinquième dimanche devant son public, reste en tête du classement de la spécialité (440 points) grâce à ses trois victoires entre les piquets cette saison. Linus Strasser est deuxième (308 points). Au classement général, le génie suisse du ski Marco Odermatt reste largement en tête avec 1 256 points.

La Coupe du monde de ski alpin se poursuit samedi et dimanche pour les spécialistes des épreuves de vitesse, avec deux super-G au programme à Garmisch en Allemagne.