• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ski alpin : Perrine Pelen patronne des Mondiaux 2023

L'ancienne championne de ski, agée de 58 ans, a été nommée à la tête du comité d'organisation des championnats du monde de ski alpin en 2023. Un nouveau Challenge pour la triple médaillée olympique qui n'aimait pas trop les médias à l'époque où elle courrait.

Par Daniel Despin



 Perrine Pelen a été nommée directrice du Comité d'organisation du Mondial Ski, qui se déroulera à Courchevel-Méribel, en 2023. Un nouveau challenge pour l'actuelle responsable Marketing à Savoie-Mont-Blanc Tourisme.

Triple médaillée olympique dans les années 80, Perrine Pelen, kinésithérapeute de formation a pour elle une connaissance parfaite du milieu. Elle a également acquis de l'expèrience lors de la candidature d'Annecy aux JO 2018. L'ancienne membre du GUC (Grenoble Université Club) s'est félicité de la confiance qu'on lui accorde pour diriger l'évènement.

Si la communication n'a plus de secret pour elle (Diplomée d'HEC), la dernière française, championne du monde de slalom (Bormio 1985), avouait ne pas aimer les journalistes et les médias à l'époque, comme en témoigne ce reportage, exhumé des archives de l'INA, alors qu'elle participait aux JO de Lake Placid (USA) en 1980.
 

Perrine Pelen prendra ses fonctions dans l'été 2019, elle se concentrera alors à 100 % à cet évènement majeur pour toute la région AURA. On lui souhaite d'aller au bout de l'exercice qui peut s'avérer périlleux, si l'on s'en réfère à la mésaventure de Jean-Claude Killy, qui fut la dernière gloire du ski français à prendre en main la destinée d'un mondial de ski.

En 2007, JCK avait claqué la porte du comité d'organisation du mondial 2009 de Val d'Isère. L'Icône du ski avait créé cet électrochoc pour pointer du doigt le retard et les errements de l'organisation dans la préparation de l'évènement. Il avait été remplacé, en catimini par le sous préfet Jean-Claude Fabre, qui avait pu mener à bien le Mondial avec la bienveillance discrète du champion.



 

Sur le même sujet

#Studio3 : J. Aubertin interprète "Holy Forest"

Les + Lus