Ski alpin : Pinturault s'aligne sur la descente à Kvitfjell pour la première fois depuis sept ans

Alexis Pinturault lors d'une entraînement avant la descente à Kvitfjell. / © Stian Lysberg Solum / NTB Scanpix / AFP
Alexis Pinturault lors d'une entraînement avant la descente à Kvitfjell. / © Stian Lysberg Solum / NTB Scanpix / AFP

Pour défendre sa place dans la course au gros globe de cristal, Alexis Pinturault va s'aligner sur la descente de Kvitfjell samedi. Une course pour laquelle Aleksander Aamodt Kilde fait figure de favori, tandis que le Français est plutôt spécialiste des épreuves techniques.

Par MD avec AFP

Une première depuis sept ans. Le Savoyard Alexis Pinturault va s'aligner sur la descente de Kvitfjell (Norvège) samedi 7 mars pour défendre sa place en tête du classement général de la Coupe du monde de ski alpin. Sa dernière course dans cette discipline remonte aux épreuves de Kitzbühel en janvier 2013.

Alors que la lutte pour le gros globe de cristal est extrêmement serrée, Pinturault a décidé de tenter de grappiller des points pour le classement sur tous les terrains, même en descente, lui qui est plutôt spécialiste des épreuves techniques comme le géant ou le slalom.
 

Il reste normalement huit courses d'ici la fin de saison. Mais la Fédération internationale de ski (FIS) doit annoncer vendredi dans l'après-midi si elle maintient les finales de Cortina d'Ampezzo en Italie, menacées par l'épidémie du nouveau coronavirus.

 

Kilde favori


Le Français s'alignera ainsi samedi en descente et dimanche, comme prévu, sur le super-G. Dans la station norvégienne, son rival Aleksander Aamodt Kilde, 2e du classement à 26 points, fait figure de favori à domicile, lui qui est spécialiste des épreuves de vitesse.

La polyvalence du Français âgé de 28 ans, déjà vainqueur sur cinq disciplines dans sa carrière (slalom, géant, super-G, combiné, parallèle), s'arrêtait jusque là à la descente, la course la plus rapide du ski alpin, plutôt réservée aux gros gabarits. 
 

Il n'en a disputé que quatre en plus de dix ans de présence en Coupe du monde, sans jamais marquer de points, avec un meilleur résultat lors des finales de Schladming (Autriche) en mars 2012 (16e, seuls les 15 premiers marquent des points lors des finales, contre les 30 premiers habituellement).

 

Sur le même sujet

Les + Lus