• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Un nouveau Club Med à Val Thorens (Savoie)

Même si l'on pose la première pierre en grande pompe, le chantier du futur Club Med a déjà commencé / © France 3 Alpes
Même si l'on pose la première pierre en grande pompe, le chantier du futur Club Med a déjà commencé / © France 3 Alpes

Ce mercredi 28 août à la mi-journée, Henri Giscard d'Estaing était à Val Thorens pour poser la première pierre d'un nouveau Club Med, 4 tridents, autant dire un établissement grand confort destiné à attirer une nouvelle clientèle étrangère notamment brésilienne.

Par Franck Grassaud

Point culminant du domaine des 3 vallées à 2300m, Val Thorens est la station la plus haute d'Europe mais aussi l'une des plus cosmopolite, 70% de sa clientèle est aujourd'hui étrangère. Une clientèle qui aura un nouveau point de chute dès décembre 2014. Le Club Med 4 tridents sera alors sorti de terre avec ses 750 lits. Une nouveauté cruciale aux dires des élus du secteur qui espèrent ainsi que la station accueillera de nouveaux ressortissants comme des Brésiliens. Cette clientèle a commencé à faire les beaux jours de Val Tho cet hiver. D'ailleurs, le futur directeur de ce Resort ultra-moderne sera sûrement brésilien. L'investissement est de taille: 80 millions d'euros.

DMCloud:99809
Pose de la 1ère pierre du Club Med
Intervenants : Henri Giscard d'Estaing, Président directeur général du Club Méditerrannée; André Plaisance, Maire de Saint-Martin de Belleville

Le rêve de la montée en gamme


Monter en gamme, c'est la volonté de Val Thorens après 40 ans de service. La station pense trouver son avenir dans cette mue. Le nouveau Club Med n'est pas le seul établissement à s'inscrire dans cette démarche. D'ici à la fin de l'année, une résidence cinq étoiles ouvrira, le Koh-I-Nor, faisant suite à la construction du complexe quatre étoiles, le hameau du Kashmir, à l'Altapura ouvert en 2011 et à la rénovation du Fitz Roy.

Après l'hôtellerie, la station aimerait aussi "réveiller" son immobilier vieillissant. Un système d'incitation à la rénovation est en cours. Il faut bien miser sur ce levier car Val Tho est pratiquement arrivé au bout de ses droits à construire et la clientèle étrangère est aujourd'hui en quête de beau, de neuf, de confortable, de luxueux. 

Sur le même sujet

Malou, résistante ardéchoise

Les + Lus