VIDEO. Savoie : après la réouverture des thermes, l'activité repart enfin à Brides-les-Bains

Les commerçants de Brides-les-Bains (Savoie) retrouvent doucement le sourire depuis la réouverture des thermes, le 29 juin. Ils étaient fermés depuis plus d'un an, donnant un violent coup d'arrêt à l'activité économique.

Les thermes de Brides-les-Bains, moteur de l'économie locale, ont rouvert fin juin 2020 après plus d'un an de fermeture.
Les thermes de Brides-les-Bains, moteur de l'économie locale, ont rouvert fin juin 2020 après plus d'un an de fermeture. © Nathalie Rapuc / France 3 Alpes
Entre la bactérie pseudomonas et le coronavirus, les thermes de Brides-les-Bains (Savoie) ont enchaîné les coups du sort depuis avril 2019. Le 29 juin, c'était le grand jour, celui de la reprise des cures conventionnelles après plus d'un an d'arrêt. Et l'activité redémarre doucement avec le retour des curistes, comme si le village reprenait vie.

"On devait venir pus tôt mais ça a été reculé, reculé, reculé... Et puis l'hôtel dans lequel on est n'a rouvert ses portes que vendredi", témoigne un curiste originaire de Reims. Suspendus à la réouverture des thermes, les commerçants retrouvent doucement le sourire.

"Le départ a été très tranquille, mais à partir d'aujourd'hui on sent un regain d'activité très net donc on est assez optimistes pour la suite", se réjouit Christian Bermond, commerçant dans la station thermale. Plus d'un an de fermeture a mis mal toute l'économie du village. La clientèle des thermes représente 70% de l'activité des hôtels et des commerces, et crée près de 500 emplois dans le tourisme.

 

Les thermes au centre de l'activité économique


"Ca a été une catastrophe, résume Dominique Le Sourd de l'association des commerçants de Brides-les-Bains. Déjà en 2019, on a eu le pseudomonas, pour la plupart (des commerçants) ça a été moins 50%. Et cette année, on a le Covid-19 où ça a été moins 100% jusqu'au 11 mai et après, on a bricolé."

Les commerçants de Brides-les-Bains ont souffert de la fermeture prolongée de l'établissement thermal, pilier économique de la ville. Les professionnels du tourisme avaient notamment alerté le gouvernement à l'été 2019, disant faire face à une situation "dont ils pourraient ne pas se relever". La Région avait consenti à verser une aide de 1,5 million d'euros aux commerçants pour faire face à ce coup dur.

En ce début de vacances estivales, 500 curistes sont arrivés. Les réservations sont bonnes pour les trois mois qui suivent, alors tout le monde veut oublier cette année noire. "Les thermes, ça représente aujourd'hui 12 000 curistes par an, plus les accompagnants, plus 4 000 curistes sur le spa et ce sont des gens qui restent trois semaines donc c'est colossal, ça représente une grosse activité d'été", ajoute Franck Le Breton, président de l'office du tourisme Brides-les-Bains. En raison de la crise sanitaire, la saison thermale sera exceptionnellement prolongée jusqu'au 21 novembre.
 
Savoie : après la réouverture des thermes, l'activité repart enfin à Brides-les-Bains

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
thermalisme sorties et loisirs coronavirus santé société tourisme économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter