• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Zoom sur la nouvelle Réserve naturelle régionale du lac d'Aiguebelette, en Savoie

Lac d'Aiguebelette / © Région Rhône-Alpes
Lac d'Aiguebelette / © Région Rhône-Alpes

Comme un clin d'oeil à la lutte de certains riverains contre les Championnats du monde d'aviron qui se dérouleront fin août, le lac d'Aiguebelette vient d'être classé "Réserve naturelle régionale". C'est la 13e réserve de Rhône-Alpes. 

Par Franck Grassaud

Reportage. Troisième plus grand lac naturel français, le Lac d'Aiguebelette est originale de part sa forme, en sapin de Noël, de part la couleur de ses eaux, émeraudes, ou en raison de la présence d'îles.

D'une superficie inférieure à celle de ses deux grands lacs voisins (Bourget et Annecy), "sa valeur écologique reste très élevée en raison notamment de sa proximité et de ses connexions biologiques avec le massif montagnard constitué par la chaîne de l'Epine, le Mont Grêle et, plus au sud, la Chartreuse", explique-t-on au Conseil régional Rhône-Alpes. Situé à mi-chemin entre le Rhône et le lac du Bourget, Aiguebelette et ses marais représentent au printemps, comme à l'automne, une halte migratoire. 

Avec plus de 60 espèces menacées et une vingtaine de milieux naturels différents, le périmètre de la réserve englobe une sacrée richesse. Fin août, les regards se porteront sur le secteur pas pour la faune et la flore. Les Championnats du monde d'aviron auront le site pour décor. Des riverains se sont opposés aux constructions en dur autour du lac

Reportage Xavier Schmitt et Didier Albrand
Lac Aiguebelette, réserve naturelle régionale
Intervenants : Albert Damien-Picollet, organisateur de mini-croisières; André Bois, vice-président de la communauté de communes; Jean Baud, collectif SOS Lac d'Aiguebelette

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Ain : incendie dans un élevage de poules à Rignieux-le-Franc

Les + Lus