• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Sécurité autour des centrales nucléaires : une campagne de distribution d'iode en Drôme, Ardèche, Ain et Isère

Autour du Bugey, 5 communes sont concernées, dans l'Ain et dans le nord-Isère / © France 3 Rhône-Alpes
Autour du Bugey, 5 communes sont concernées, dans l'Ain et dans le nord-Isère / © France 3 Rhône-Alpes

Dans le cadre de l'extension du Plan particulier d'intervention (PPI), passé de 10 à 20 km autour les centrales nucléaires françaises, des comprimés d'iode vont être distribués aux nouvelles populations concernées autour du Tricastin (26), de Cruas (07), du Bugey (01) et de Saint-Alban (38).

Par Sandra Méallier

Le Plan particulier d’intervention (PPI) des centrales nucléaires vise à préparer la population à réagir en cas d’alerte nucléaire. Son extension, décidée par le gouvernement, augmente de 10 km le périmètre concerné par les mesures de prévention, et s'accompagne d'une opération d’information et de distribution de comprimés d’iode.

Cette campagne s'adresse à l’ensemble des riverains et des responsables d'établissements recevant du public, dans un rayon de 10 à 20 km autour des 4 sites de la région. Les autres populations concernées (entre 0 et 10 km autour des sites) ont déjà été touchées en 2016.

Le volet information a débuté le 3 juin par un courrier annonçant aux particuliers l’inclusion de leur commune dans la nouvelle aire du PPI. Le 2è volet entre en application dans les prochains jours avec l’envoi d’un second courrier nominatif, contenant un bon de retrait pour retirer des comprimés d’iode dans une pharmacie participante.

Des bons de retrait des comprimés d'iode

D'après l'Agence de Sûreté Nucléaire (ASN), cette campagne vise à "développer une culture de la radioprotection chez les citoyens", c'est pourquoi les comprimés ne leur sont pas directement remis. "Chacun doit faire un geste pour sa propre sécurité", explique Emmanuel Bouchot, responsable du pôle communication grand public à l'ASN. On sait par expérience que le taux de retrait des comprimés en pharmacie est habituellement faible.

Tout au long de la campagne, un N° Vert (0 800 96 00 20) et un site internet sont mis à la disposition du public.
 

Qui est concerné dans la région ?

Autour des 4 centrales nucléaires d'Auvergne-Rhône-Alpes, les anneaux territoriaux qui se situent à une distance de 10 à 20 kilomètres concernent : 
- Bugey : 275 000 habitants sur 86 communes
- Saint-Alban : 259 000 personnes sur 89 communes
- Tricastin : 112 300 sur 47 communes
- Cruas-Meysse : 80 000 habitants sur 55 communes

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Icare 2019

Les + Lus