• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le sélectionneur du XV de France, Jacques Brunel en Haute-Loire

Photo de gauche à droite : Julien Melin président d'honneur rugby club des Hauts plateaux à Tence, Jacques Brunel sélectionneur 15 de France et Jo Maso ambassadeur de la Coupe du Monde de rugby 2023. / © G.Rivollier/France 3 Auvergne
Photo de gauche à droite : Julien Melin président d'honneur rugby club des Hauts plateaux à Tence, Jacques Brunel sélectionneur 15 de France et Jo Maso ambassadeur de la Coupe du Monde de rugby 2023. / © G.Rivollier/France 3 Auvergne

Le sélectionneur du XV de France était, mercredi 24 avril, à Tence en Haute-Loire. Jacques Brunel a rencontré plus de 60 enfants du département et de l'Ardèche venus des écoles de rugby. 

 

Par D.Cros

Les jeunes pousses du rugby ont effectué un entraînement peu ordinaire, mercredi 25 avril, à Tence en Haute-Loire. Venus de club du département et de l’Ardèche voisine, ils ont joué sous le regard deux figures : Jacques Brunel sélectionneur de l'équipe de France de rugby et Jo Maso ambassadeur de la Coupe du Monde de rugby 2023.

"On a tous notre place dans l’équipe de France" explique le jeune Gabriel Dupont. A ses côtés Paul Melin rajoute : "Si tu es le plus fort à un moment, on va te sélectionner". 

"C’est là où les vocations se font, c’est là où l’amour de ce jeu se créé. C’est là où tous les joueurs, même les internationaux sont passés. La plupart ont commencé par des petits clubs. C’est important d’être là pour soutenir les joueurs et ceux qui les encadrent" souligne Jacques Brunel.

Avant le match les jeunes ont pu poser des questions sur l’équipe de France et son avenir. "La coupe du monde est un moment particulier, avec les joueurs nous allons être pendant 4 mois ensemble tous les jours. C’est comme une nouvelle saison" explique le sélectionneur de l'équipe de France de Rugby.

Il se pourrait que la Haute-Loire soit terre de rugby avec la venue d’une équipe nationale de rugby au Chambon-sur-Lignon pour la Coupe du Monde en 2023 en France. "Il y a toutes les infrastructures nécessaires, au niveau hôtelier, sur le plan sportif avec les terrains et il y a aussi la possibilité d’avoir une salle de musculation de haut niveau" précise Jo Maso ambassadeur de la Coupe du Monde de rugby 2023.

Sur le même sujet

Registre canicule : Villeurbanne veille sur les seniors

Les + Lus