La Soupe aux Choux, club de jazz emblématique de Grenoble, va-t-il fermer ses portes ?

Depuis 1982, on peut y écouter du jazz... et goûter à la spécialité de Jacques : la fameuse soupe aux choux. Inquiétude pour les habitués de ce repère de jazzmen, puisque le patron souhaite prendre sa retraite et vendre le club.

Au départ, c'était un café d'animation, ouvert par 2 Parisiens, épuisés par la capitale. Et puis, peu à peu, c'est devenu un club de jazz. Mais complètement par hasard ! Ce sont les jazzmen qui l'ont choisi, en mal d'un lieu de villégiature à Grenoble. 

Attention, avec la Soupe aux Choux, on est loin des clubs snobs et élitistes. Comme son nom l'indique, ici, on mange tous la soupe aux choux de Jacques, le patron. Et le concept marche : 200 concerts par an, 240.000 spectateurs et 180.000 litres de bière ont été servis depuis son ouverture en 1982. 


Les plus grands musiciens français s'y sont produits et quelques Américains, comme Chet Baker... C'est LE club emblématique de Grenoble et on se croirait presque dans les caveaux de Saint-Germain-des-Prés.

Mais voilà, Jacques a 62 ans et il pense qu'il est temps de se faire servir la soupe et d'arrêter de la préparer. Il rêve de s'acheter une maison en Ardèche et filer des beaux jours à jouer de la musique, s'occuper du jardin et de lui. 

Les jazzmen vont-ils être orphelins ? Nul ne le sait, mais certains cherchent du côté de la mairie. 

Jean-Christophe Pain, Franck Ceroni et Thierry Ferreux se sont plongés dans l'atmosphère...
Intervenants : Jacques Perez, fondateur et propriétaire de la Soupe aux Choux; Malcolm Potter, musicien Monteur : Pierre Maillard

 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité