Cet article date de plus de 6 ans

Le statut d'étudiant-entrepreneur lancé à Grenoble

En cette rentrée 2014/2015, Geneviève FIORASO, la secrétaire d'Etat grenobloise en charge de l'enseignement supérieur et de la Recherche, a lancé le statut étudiant entrepreneur, pour aider les étudiants, jeunes diplômés à se lancer dans la création d'entreprise. 
© France 3 Alpes
L'objectif est de taille: 20.000 créations d'entreprises ou reprises d'activités sur quatre ans. Le statut d'étudiant-entrepreneur s'adresse en priorité aux jeunes de moins de 28 ans. Le baccalauréat ou l'équivalence en niveau est la seule condition de diplôme requis pour une inscription au diplôme d'étudiant-entrepreneur.

© France 3 Alpes
À l’occasion du lancement de ce statut national, le Pépite oZer - Université Grenoble Alpes a présenté sa première promotion d’étudiants, ce jeudi 2 octobre à l'IAE de Grenbole. Pour Georges Weil, qui va suivre ces jeunes à Grenoble, "l'idée est de proposer aux jeunes un cadre protecteur et incitatif à la création et l'innovation en leur offrant certains avantages tels qu'un diplôme inter-établissements, un accès à un espace de coworking, un aménagement d'études, la reconnaissance du projet d'entreprise, un accompagnement par des tuteurs."

Extrait du 19/20 de France 3 Alpes
durée de la vidéo: 03 min 16
Interview Georges Weil, directeur PEPITE oZer

Le statut d'étudiant-entrepreneur est délivré à une personne au regard de la réalité, de la qualité du projet entrepreneurial et des qualités du porteur de projet. C'est le comité d'engagement du PEPITE qui est chargé d'instruire les demandes pour le ministère chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation économie