Suisse : le canton de Vaud augmente de 10% l'indemnité versée pour chômage partiel

Publié le
Écrit par France 3 Alpes

Pour aider les travailleurs touchés par le semi-confinement, le gouvernement vaudois augmentera dès ce mois-ci l'indemnité de chômage partiel de 10%, la portant à 90% du salaire. 

Le syndicat suisse Unia a salué la décision du gouvernement du canton de Vaud. Dès ce mois-ci, l'indemnité de chômage partiel, qui représentait auparavant 80% du salaire, sera portée à 90%. Une hausse de 10% non-négligeable pour les travailleurs de ce canton qui, à l'inverse de celui de Genève, ne dispose pas d'un salaire minimum. Un fonds de 50 millions de francs "pour les cas de rigueur" a également été créé.

"Les personnes qui travaillent dans l'hôtellerie, la restauration ou la coiffure, par exemple, gagnent en moyenne environ 4 100 francs par mois (emploi à temps plein). Si l'on perd 20 %, il reste un salaire d'environ 3 300 francs. Dans ces conditions, beaucoup de personnes ont du mal à boucler leurs fins de mois et celles de leurs familles", assure le syndicat dans un communiqué.
 
Mais plus que cette hausse, le syndicat souhaiterait un geste fort de la part de la Confédération, qu'il appelle à prendre le relais des cantons : "Si l’engagement de certains cantons est à saluer, il revient d’abord à la Confédération d’agir, car la pandémie frappe durement les salarié-e-s dans tous les cantons. Aujourd'hui plus que jamais, une solution fédérale est rapidement nécessaire pour éviter l’urgence sociale, en particulier pour les personnes à faibles revenus."

En effet, musées, cinémas, salles de théâtre, de sport, fitness, restaurants sont fermés depuis mercredi en raison de la flambée de l'épidémie de Covid-19. Le 3 novembre, dans le canton de Vaud, le taux d'incidence pour 100 000 habitants était de 3 568,5, l'un des plus hauts du pays, selon les autorités sanitaires suisses.
 
Nombre de travailleurs français transfrontaliers seront également touchés par cette mesure.