Suisse : tests obligatoires pour le personnel soignant non vacciné dans les hôpitaux dès le 23 août

Alors que la France a rendu obligatoire la vaccination dans ses hôpitaux, Le Conseil d'État genevois a annoncé ce jeudi 5 août que le personnel soignant non-vacciné sera soumis à des tests réguliers à compter du 23 août.

Chez nous, le Conseil d'Etat vient de valider la vaccination obligatoire pour les soignants et d'autres corps de métiers en contact avec le public. A Genève, les employés auront pour leur part l'obligation d’être munis d’un certificat Covid pour travailler en contact avec les patients ou être soumis à des tests tous les sept jours. Cette mesure pourrait ainsi s’étendre à d’autres cantons.

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) à l’origine de cette recommandation suggère également d’appliquer cette obligation d’être vacciné ou testé aux visiteurs des établissements de santé.

La mesure entrera en vigueur le 23 août prochain. A partir de cette date, les personnels devront se faire dépister tous les sept jours au minimum, sans quoi ils risquent une sanction pénale. "Cette mesure amorce un changement significatif pour le milieu médical suisse", indiquent nos confrères la chaine TV RTS.

Patricia Borrero, présidente de la section genevoise de l'Association des infirmières et infirmiers, s'est dite d'accord sur le fond avec la mesure mais déplore les sanctions prévues et le ton employé par l'Etat de Genève qu'elle juge "heurtant".

Les soignants non-vaccinés qui devront être placés en quarantaine ne seront payés qu’à 80 % à partir de septembre. Si cette mesure n’a été prise pour le moment qu’à l’hôpital du Jura, elle pourrait bientôt s’étendre à d’autres établissements de santé. L’objectif est ainsi d’encourager à la vaccination afin de protéger les personnes à risques, mais également dans le but de préserver les employés immunisés qui devraient remplacer les absents.

 

50% de la population suisse vaccinée

La Suisse se situe dans la moyenne européenne concernant la surmortalité durant la pandémie de Covid-19. Elle totalisait jeudi 1024 cas supplémentaires de Covid-19 par rapport au chiffre enregistré la veille, indiquent les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique. Un décès de plus a été enregistré et 37 malades ont été hospitalisés.

En revanche, la barre des 50% de personnes totalement vaccinées peine à être franchie. Le Conseil fédéral fait sa rentrée la semaine prochaine et de nouvelles décisions pourraient ainsi être prises afin d’augmenter la part de Suisses immunisés d’ici la rentrée.

Le port du masque reste maintenu. Les Suisses ne souhaitant pas être vaccinés devraient garder le masque dans les transports alors que les personnes immunisées ne seraient plus soumises à cette règle dans certains lieux. La situation épidémique restant fragile, "un assouplissement de cette mesure ne semble pas envisageable pour le moment, mais pourrait être réévalué dans les mois à venir", a averti le Conseil fédéral.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société suisse international tourisme économie emploi