• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le Synchrotron de Grenoble résout une énigme datant... du 17ème siècle!

Rendre l'invisible, visible ! C'est le pari du Synchrotron de Grenoble. Grâce à des rayons X, un scientifique français est parvenu à percer le mystère d'une petite boite métallique du 17ème siècle retrouvée sur un site archéologique grenoblois.

Par France 3 Alpes

Une petite boite métallique, du 17e siècle, a enfin délivré ses secrets.Trouvée dans les années 80, dans la crypte Saint-Laurent à Grenoble, elle est longtemps restée entreposée, avant d'être analysée fin 2013.

C'est au Synchrotron que l'objet reliquaire a été passé au crible, ou plutôt aux rayons X, grâce à une technique 1000 fois plus précise qu'un scanner médical, sans ouvrir, ni détériorer la boite. 4000 coupes ont été traitées en imagerie en 3 dimensions, permettant de découvrir  2 perles et 3 médailles, sur lesquelles des iconographies religieuses ont été reproduites.

Reportage de Cédric Lepoittevin & Didier Albrand
Retour au XVIIème siècle
Intervenants : Paul Tafforeau, Responsable scientifique synchrotron Grenoble ; Renée Colardelle, Docteur en archéologie, Directrice de la campagne de fouille de l'église Saint-Laurent à Grenoble

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus