Tour de France. Victoire du maillot jaune Vincenzo Nibali à Chamrousse

C'est Vincenzo Nibali qui remporte la 13ème étape du tour 2014 entre Saint-Etienne et Chamrousse. Ce vendredi 18 juillet, le maillot jaune reste évidemment sur les épaules de l'Italien.

L'Italien Vincenzo Nibali (Astana) a remporté la 13e étape du Tour de France, vendredi, à Chamrousse, et conforté sa position en tête du classement général.
Nibali a signé son troisième succès d'étape depuis le départ, dans cette première arrivée au sommet dans les Alpes. Nibali, qui est âgé de 29 ans, a enlevé son troisième succès, après Sheffield (2e étape) et La Planche des Belles Filles (10e étape).

A l'altitude de 1730 mètres, Nibali s'est imposé en solitaire à la fin d'une très chaude journée. Il a porté à 3 min 37 sec son avance sur son suivant, l'Espagnol Alejandro Valverde, au classement général provisoire.

L'Australien Richie Porte, dauphin de Nibali au départ de Saint-Etienne, a lâché prise à 12,5 kilomètres de l'arrivée. Le suppléant de Chris Froome à la tête de l'équipe Sky a perdu près de neuf minutes. Sur la ligne, le Sicilien a précédé d'une dizaine de secondes le Polonais Rafal Majka et le Tchèque Leopold König, qu'il a distancés à l'approche des trois derniers kilomètres, sur la large route menant à la station des JO 1968.

Résumé de l'étape


Dans la fournaise 

En début d'étape, une échappée (Visconti, de Marchi, Kadri, Durasek, Oss, Huzarski, B. Feillu, Molard, Bakelants) était parvenue à prendre les devants durant la première heure. Mais la poursuite des Katusha de Joaquim Rodriguez, relayés par les Europcar de Pierre Rolland, a ramené l'écart à une minute et demie au pied du col de Palaquit, à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée.

Dans la fournaise, cette ascension, classée en première catégorie, a provoqué de gros dégâts. Tant dans l'échappée, en faveur de l'Italien Alessandro de Marchi, que dans le peloton, éparpillé en petits groupes (Kwiatkowski distancé).

Les écarts ont légèrement diminué au pied de Chamrousse, où Nibali n'avait plus qu'un seul équipier (Kangert) après la chute du Danois Jakob Fuglsang, touché sur le côté, dans la plongée vers Grenoble. La sélection s'est faite par l'arrière sur les premières pentes. Les hommes de Valverde ont dicté le rythme et de Marchi a fini par être repris à 14 kilomètres du sommet. Plus haut, König, suivi par Majka, ont pris leurs distances sans que leurs compagnons réagissent.

Bardet sur le podium provisoire

Mais tous deux ont vu revenir à 6 kilomètres de l'arrivée Nibali qui venait de se débarrasser quelques instants plus tôt de ses deux compagnons, Thibaut Pinot et Alejandro Valverde, le premier des favoris à bouger aux 10 kilomètres.

   >>> Lire aussi : Les réactions après Saint-Etienne-Chamrousse

Derrière eux, Bardet s'est dépensé sans compter sans parvenir à trouver une collaboration efficace dans son groupe. Le jeune grimpeur auvergnat (23 ans) a fini par recevoir de l'aide de l'Américain Tejay Van Garderen pour céder moins d'une minute et demie à Nibali et une trentaine de secondes au duo Valverde-Pinot, désaccordé dans la montée.
"Je voulais surtout contrôler la course et gagner un peu de temps", a déclaré Nibali après la cérémonie protocolaire. "Je pensais surtout à distancer Valverde, je craignais qu'il revienne car devant (avec König et Majka), je ne trouvais pas de collaboration. Cette montée était interminable, ça n'en finissait pas".

Le champion de France 2013, Arthur Vichot (FDJ.fr) et l'Espagnol Daniel Navarro (Cofidis), 9e du Tour 2013, ont renoncé dans la première moitié du parcours tout comme le Colombien Janier Acevedo (Garmin). Ils n'auront donc pas à escalader le mythique Izoard, samedi pour une 14e étape longue de 177 kilomètres qui reliera Grenoble et Risoul, arrivée inédite dans l'histoire de la course.

A partir de Grenoble, la route rejoint en effet Bourg-d'Oisans pour grimper jusqu'au col du Lautaret (34 km à 3,9 %). Après la descente vers Briançon, les faux-plats montants conduisent à l'Izoard, l'un des cols légendaires du Tour (hors catégorie) abordé cette fois par le versant nord (19 km à 6 %) jusqu'à l'altitude de 2360 mètres, le point le plus haut de cette 101e édition.

Le départ de l'étape est prévu à 11h55 (lancé à 12h10), l'arrivée à Risoul vers 17h20 (prévision à 34 km/h de moyenne).

 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité